Jour : 15 novembre 2021

Le Souffle de Vie du jour

Que Dieu vous bénisse.

Réconciliation

« Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres. Je dis donc: Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. » Galates 5 : 14-17

L’amitié n’est pas un sujet qui ne concerne que certains, ou pour une certaine période de la vie, cela nous concerne du début à la fin de notre vie, parce que nous sommes des êtres relationnels, et nous devons apprendre à être de bons gestionnaires des amitiés.

Cela demande de la tolérance, de l’amour, de la patience, aussi de l’humilité, dans le but de grandir, d’aller plus loin et de rendre gloire à Dieu qui aime que nous soyons doux et bienveillants.

Peu importe la situation qui pousse à abimer ou briser une amitié, nous devons faire notre maximum pour accéder à la réconciliation, tout au moins de faire notre part dans ce sens. Car le diable est là pour diviser, détruire, séparer. Il ne faut pas lui laisser la place.

Développer une entente saine et sereine protège l’assemblée entière, les églises sont fragilisées lorsqu’il se trouve des divisions personnelles, même si au début cela ne vient pas du fonctionnement de l’église. Elle nous démarque dans notre témoignage et notre efficacité de service. La division personnelle s’élargit à la division de l’église et affaiblit tout le corps de Christ. Ça affecte le royaume de Dieu.

Ne cherchons pas à tout prix notre propre intérêt, quand cela coûte de faire un pas vers un ami qui nous a blessé, faisons-le pour Dieu avant tout, pour sa gloire et savoir demander pardon, chercher la paix.

« On t’appellera réparateur des brèches, Celui qui restaure les chemins, qui rend le pays habitable. » Esaïe 58 : 12

Cornélia

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

fr French
X
AILES

GRATUIT
VOIR