Ephésiens 2.10 – Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.

Il y a des moments dans nos vies où nous nous installons dans un confort qui pourrait s’apparenter à un nid douillet. Nous aimons Dieu, nous passons du temps dans sa présence, mais il nous est difficile de sortir de notre confort et de notre quotidien pour entrer dans le pourquoi nous avons été créés par Dieu. Pourtant, nous disons à Dieu : « Sers-toi de moi ».

Il y a une histoire qui est souvent racontée pour expliquer comment Dieu vient nous secourir. Cependant, cette histoire pourrait également représenter la façon dont Dieu fait pour nous faire entrer dans ses œuvres. Il y a une très forte inondation et une femme dans sa maison voit l’eau monter, monter et monter encore. Elle décide donc de monter à l’étage afin de ne pas se retrouver sous l’eau et se noyer. Des pompiers arrivent avec un zodiac et lui disent de monter vite dans le bateau. La femme répond : « Non, non. Dieu va faire quelque chose pour moi ». Ensuite, elle monte sur son toit car l’eau monte et monte encore et là un hélicoptère arrive et lui envoie une échelle afin la sauver, mais là encore la femme répond : « Non, non. Passez votre chemin, Dieu va faire ». Finalement, elle se noie. Au ciel, elle va se plaindre de la non intervention de Dieu mais un ange lui dit : « Nous avons envoyé un zodiac et un hélicoptère ! ».

Nous, les enfants de Dieu, ne sommes-nous pas souvent ainsi ? Nous prions et disons au Seigneur : « Seigneur sers-toi de moi » ? Puis Dieu crée une ouverture afin que nous puissions œuvrer dans tel ou tel domaine, mais nous attendons encore et encore que Dieu intervienne directement.

Puis Dieu envoie d’autres personnes, et là, nous n’acceptons pas non plus car nous attendons toujours une intervention miraculeuse de Dieu. Parfois, cela ne correspond pas exactement à ce que nous attendions. Pourtant, Dieu ouvre des portes qui ne semblent pas grandioses mais derrière celles-ci se cachent d’autres portes incroyables. C’est ainsi que certains enfants de Dieu voient les années défilées sans entrer pleinement dans ce que Dieu a prévu pour eux. Il va sans dire que nous nous cachons souvent derrière l’intervention de Dieu pour ne pas dire qu’en fait, nous n’acceptons pas de sortir de notre confort.

Aujourd’hui, je t’invite à réfléchir à cela et à réaliser que si une porte s’ouvre, avant de dire non, réfléchis au pourquoi de ce non. Est-ce parce que tu es convaincue que là n’est pas ta place ou est-ce simplement parce que cela ne correspond pas exactement à tes attentes ? Ou est-ce parce que cela demande que tu sortes de ton confort ?

Que Dieu vous bénisse et parle à votre cœur et que là où vous êtes vous entriez dans les bonnes œuvres que Dieu a préparées pour vous depuis toute éternité.

Je laisse cela à votre réflexion.

Corinne

close

Ne manquez pas un encouragement !

Abonnez-vous et recevez directement dans votre boîte mail l'instant A.I.L.E.S
Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.