Jean 14.1 : Jésus dit : Que votre cœur ne se trouble pas. Ayez foi en Dieu : ayez aussi foi en moi.

Les disciples étaient dans une grande confusion lorsque Jésus leur annonce son prochain départ lors de leur dernier repas commun, il connaissait la décision que Judas avait prise et savait que sa mort était proche. Il essaye de rassurer ses amis leur promettant de leur préparer une place auprès de lui, là où il irait, mais ceux-ci étaient encore plus angoissés.

Les disciples de Jean Baptiste étaient eux aussi dans une grande confusion lorsqu’ils étaient allés trouver Jésus, leur maître étant en prison et se posait des questions à savoir si Jésus était vraiment le Messie. C’est comme s’il ne se souvenait plus, ou qu’il doutait de sa mission qui était d’aplanir le chemin et d’annoncer celui qui devait venir.

Jésus va leur répondre de témoigner à Jean de tous les miracles qui se produisaient et il rajoute : heureux celui qui ne perdra pas la foi à cause de moi ! (Matthieu 11 5 et 6). Curieuse réponse, les disciples de Jésus étaient eux-mêmes entrain de douter, et combien de fois pouvons-nous nous poser des questions, impression de ne plus être dans la faveur de Dieu, qu’il s’est absenté, qu’il ne nous entend plus, que nous avons besoin de revoir notre façon de le percevoir. Oui, parce que nous avons des combats encore à faire pour arriver à vivre cette espérance, l’ennemi voulant nous faire douter, alors que Jésus veut nous rassurer.

Jésus sait que nous sommes des êtres avec des sens et des émotions, et c’est vrai qu’il nous fait cette grâce de pouvoir « sentir sa présence », mais pas toujours, c’est pourquoi il nous laisse des paroles sur lesquelles nous pouvons compter. Que ton cœur ne se trouble pas est une de ces paroles qui nous assurent sa paix quelque soit ton avenir, puisque que là il s’agissait bien de ce que les disciples allaient devenir.

Et c’est bien souvent ce genre de question du lendemain qui nous turlupinent, ou des solutions que nous cherchons pour telle ou telle situation. Et cela peut tourner en boucle dans notre tête, augmentant notre inquiétude, alors sachons dire stop et remplacer toutes ces tentations par : que mon cœur ne se trouble pas, sachons vivre le moment présent, et être reconnaissantes pour toutes choses qu’il a déjà faites en nous, qu’il fait en ce moment même, car oui il est avec nous tous les jours, c’est sa promesse.

Corinne – France

Profil de l'auteur

Corinne - FRANCE
Corinne - FRANCE
Bonjour à toutes, je m’appelle Corinne, j’habite une jolie ville d’Alsace, tout à coté de Strasbourg, secrétaire médicale aux hôpitaux universitaire de Strasbourg à la retraite. Maman et mamie, respectivement de deux fils et de deux petites filles. Là je vis seule (avec ma chatte Noisette !!!) Je cherchais depuis longtemps ce cadre un peu hors norme, où j’ai trouvé une sécurité, une présence, où la différence de chacune est non pas un défaut mais une qualité, un cadre qui aide les gens à se relever, dans le quotidien pas seulement le dimanche, un lieu où peut grandir dans la vraie Parole de Dieu, où on voit la volonté des femmes à se soutenir pour un projet commun, la restauration, l’édification des autres. Donc j’espère être un vecteur de bénédiction aussi, pour l’utilité de toutes.
close

Ne manquez pas un encouragement !

Abonnez-vous et recevez directement dans votre boîte mail l'instant A.I.L.E.S
Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.