Job 13:9  S’il vous sonde, vous approuvera-t-il ? Ou le tromperez-vous comme on trompe un homme ?

Oh, quelle bonne nouvelle ! Nous sommes nombreuses à apprécier que les masques ne doivent plus être portés en tous lieux.

Pourtant, détrompons-nous, les masques sont encore bel et bien en place et derrière ceux-ci se cachent l’envie, la jalousie, la convoitise, la méchanceté, ….

Bien évidemment, avec un masque, il est facile de ne pas dévoiler notre véritable personnalité qui reste ainsi « secrète ».

Cependant, si celle-ci est cachée aux yeux des hommes, elle ne l’est pas aux yeux de notre Seigneur. Lui qui voit tout et sonde tout.

Même nos propos peuvent être masqués. Des paroles doucereuses, derrière lesquelles, se cachent un fiel amer et un piège.

Mais pourquoi porter un masque ? Pourquoi faire semblant ? Pourquoi jouer un rôle ?

Pour avoir de la reconnaissance, pour paraître, pour cacher qui l’on est vraiment, pour manipuler les gens, pour avoir une espérance d’être enfin aimée ?

La vie n’est pas un théâtre et les gens qui sont sur notre route ne sont pas des marionnettes. Nous n’avons pas à jouer un rôle. Nous n’avons nul besoin de nous cacher derrière un masque. Certes, nous ne plairons pas à tous, mais qu’importe ! Quelle merveilleuse liberté que de dire vraiment qui nous sommes, de laisser parler notre cœur, oui… de relier la bouche à notre cœur !

Le Seigneur nous aime tel que nous sommes ! Il nous a créées pour être ! Oui, être, tout simplement être ! Et il nous dit : « Je t’aime, si tu savais comme je t’aime ! ».

Acceptons donc enfin d’être celle que Dieu a choisi, d’être peut-être parfois faible, parfois fragile, mais acceptons d’être qui nous sommes vraiment. Renonçons aux faux semblants, enlevons nos masques et en ce jour, louons Dieu de ce qu’il a fait de nous des créatures si merveilleuses !

Il nous est dit que dans les derniers temps, l’amour du plus grand nombre se refroidira. Ne pensez-vous pas que si nous portons le masque décrit ci-avant, notre amour s’est déjà refroidit ?

Si nous faisons ce constat, il est encore temps de revenir aux pieds de la croix, de nous humilier sous la main puissance du Seigneur qui ne manquera pas de nous pardonner et de nous purifier afin que nous marchions véritablement en nouveauté de vie et dans la lumière

Je vous laisse avec ce verset d’Esaïe 60:1  Lève-toi, sois éclairée, car ta lumière arrive, Et la gloire de l’Eternel se lève sur toi.

C’est le temps !

Bonne réflexion.

Corinne – EZ37M

Profil de l'auteur

Pasteur Corinne - Centre Apostolique EZ37M
Pasteur Corinne - Centre Apostolique EZ37M
Une femme ordinaire qui sert un Dieu extraordinaire.
close

Pour nous les femmes !

Ne manquez pas un seul Encouragement !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Suite à votre abonnement, vous recevrez un mail pour confirmer celui-ci. N'oubliez pas de consulter votre boîte mail et éventuellement les spams.