Psaumes 33.18 à 20 – Voici, l’œil de l’Eternel est sur ceux qui le craignent, Sur ceux qui espèrent en sa bonté, afin d’arracher leur âme à la mort Et de les faire vivre au milieu de la famine. Notre âme espère en l’Eternel ; Il est notre secours et notre bouclier.…

Dans un autre passage il est même dit que ce sera pour toi et ta descendance.

On nous a annoncé une grande famine il y a plusieurs années, mais le prophète a assuré que les enfants de Dieu ne manqueraient de rien, et je vois sur les réseaux sociaux un vent de panique, je parle de chrétiens, qui disent faire des réserves, qui parlent de cultiver leurs propres légumes ; je ne dis pas que c’est mal de le faire, si on a du temps et si on aime faire cela, mais de le faire dans un esprit de peur et de panique, comme au temps de l’arrivée du covid, cela m’interpelle.

J’ai même entendu des chrétiens qui disaient qu’on allait manger de l’herbe !  Ce psaume me fait penser au verset qui nous demande de chercher le Royaume de Dieu en premier et que tout le reste nous sera donné en plus. Je ne dis pas qu’on ne va pas passer par des moments difficiles, et que c’est vrai beaucoup de produits, notamment céréaliers sont bloqués à cause de la guerre en Ukraine. Je m’étonne juste que ce sont les mêmes chrétiens qui nous ont annoncé des choses terribles suite à la vaccination, et qui remplissent des chariots plein d’huile de tournesol et de moutarde !!!

Des famines dans le monde, il y en a toujours eu, malheureusement, et certaines personnes ont plus de compassion pour les chiens de Roumanie que pour les enfants squelettiques d’Afrique ! Mais quand ça vient chez nous, quand il nous manque un produit, c’est la catastrophe ! Je veux simplement mettre le point sur le fait qu’il faut vivre au présent, encore une fois nous sommes envahis par les médias que ne cherchent qu’à semer la terreur, et à craindre le lendemain.

Alors je me pose cette question : où vais-je mettre ma foi ?

Corinne Isabelle