Exode 26:37 – Tu feras pour le rideau cinq colonnes d’acacia, et tu les couvriras d’or; elles auront des crochets d’or, et tu fondras pour elles cinq bases d’airain.

Que de beaux matériaux précieux, le bois d’acacia, l’or, l’airain pour fixer le rideau d’entrée du tabernacle, et dans le verset précédent Dieu nous indique comment Il désirait ce rideau, en ouvrage brodé, un rideau azur, comme le ciel, des couleurs vives pourpre et rouge écarlate comme Son amour, du lin comme Sa pureté.

Oui Dieu aime a donner des détails précis pour tout ce qui concerne l’endroit où le peuple venait l’adorer, comme il a donné des directives pour le Temple, pour l’arche de Noé.

Ne pouvons nous pas comparer avec ce passage où Jésus nous demande de fermer la porte de notre chambre pour venir dans la présence du Père ? Où celui où il parle à la femme samaritaine de ces temps où les lieux d’adoration vont changer ?

Alors oui, nous pouvons imaginer le fin voile qui fermera la porte de notre chambre, les piliers qui soutiennent notre foi, la pureté et l’amour du Père qui nous tend les bras. Ce tabernacle qui est notre âme ne voulons nous pas la préparer, la rendre belle pour ces moments de rencontres pour en faire des moments de qualités ? Des échanges où le temps s’arrête comme s’il n’y avait plus rien d’autre d’important que ce moment présent ?

Corinne Isabelle