Philippiens 3.12 – Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ.

Constance, un mot pas très à la mode mais pourtant employé par Paul (2 Timothée 3.10). Un mot également employé dans Apocalypse 2.19. Ce mot veut dire avoir de la persévérance dans ce qu’on entreprend, de la stabilité.

Dans notre verset du jour, Paul nous parle d’une course pour remporter le prix. Pour remporter une course, il faut travailler, se discipliner et avoir de la constance. Je crois qu’il nous faut retrouver cette qualité dans notre génération du 21ème siècle car celle-ci fait défaut à un grand nombre d’entre nous, enfants de Dieu.

Pour s’en convaincre, nul besoin d’aller loin. Nous commençons une conversation via les réseaux sociaux et nous terminons celle-ci le lendemain ou le surlendemain. Nous nous engageons à faire quelque chose et puis, plus rien. En fait, beaucoup d’enfants de Dieu commencent des choses pour ne jamais les terminer car occupés à mille et une autres.

Être au service de Dieu demande de l’engagement, de la constance dans nos voies. Nous voulons servir Dieu, être sur l’estrade, être en vue, mais nous oublions souvent que derrière ce qui se voit, il y a des heures de préparation, tant dans la présence de Dieu que dans la mise en place de ce qui sera fait dans le visible.

La partie visible n’est en fait que la pointe de l’iceberg, et ce qu’il nous faut savoir est que la partie cachée de cet iceberg est 75 à 90 % plus grande. Il va donc sans dire que dans ces 75 à 90 % il doit y avoir de la constance.

Beaucoup d’enfants de Dieu sont devenus des consommateurs et non plus des acteurs car ils refusent cette constance qui demande de la détermination et de l’engagement. Les temps dans lesquels nos pays entrent sont des temps particuliers où Dieu va se manifester avec puissance mais cependant, ces temps vont être très difficiles. Nous allons avoir besoin d’endurance, de constance pour les traverser. Nous allons avoir également besoin de faire bloc comme de bons soldats en temps de crise.

Alors aujourd’hui, si nous décidions de demander à Dieu de devenir des disciples constants, sur lesquels Il peut compter, des femmes déterminées à aller jusqu’au bout de leurs engagements.

Je laisse cela à votre réflexion et vous souhaite une belle journée.

Corinne – EZ37M