Psaumes 19:1-4 : Les cieux racontent la gloire de Dieu, Et l’étendue manifeste l’œuvre de ses mains. Le jour en instruit un autre jour, La nuit en donne connaissance à une autre nuit. Ce n’est pas un langage, ce ne sont pas des paroles Dont le son ne soit point entendu.

Le psychiatre Boris Cyrylnik affirme que l’on ne sait pas communiquer, qu’on doit apprendre, Et il cite aussi cette phrase : C’est dans l’enfance qu’on pose les problèmes fondamentaux avec lesquels on fait sa vie. C’est avec l’âge qu’on découvre que deux ou trois mots suffisent pour thématiser une
existence.

Je ne sais pas personnellement si cette affirmation suffit à expliquer les difficultés que l’on peut avoir dans sa vie et les conflits intérieurs que cela peut engendrer lorsqu’une relation de confiance saine n’a pas été établie dans l’enfance. Je me suis rendue compte au fil des années que les relations étaient souvent compliquées, qu’elles étaient souvent des rapports de force, ou alors que les personnes avec qui je communiquais avaient des lacunes, liées peut être à des blessures, des choses qu’elles voulaient cacher, par peur, par honte, parce ce qu’elles jugeaient que je n’étais pas assez grande, tellement de tabous, tellement de questionnements où je ne trouvais pas de réponse et où je culpabilisais du coup.

Dans le monde du travail, plus tard, dans mon couple ça était la même chose, compétition, jalousie, clans, jugements hâtifs et non réversibles des personnes plus faibles, plus timides, dans mon couple, mon ex mari ne communiquait pas, sauf quand il s’énervait.

Pourtant Jésus communiquait beaucoup Lui qui est la Parole même de Dieu. Il enseignait aux foules, et surtout à ses disciples, il parlait beaucoup, mais dans un sens authentique, vrai, encourageant la communication les uns avec les autres, selon les critères du Royaume. Et je me suis rendue compte après ma conversion que j’osais dire les choses, des choses qui étaient taboues, des choses qu’on ne communiquait pas au travail à propos des relations humaines, remplacer la critique par la recherche de la vérité entre autres, apaiser les conflits qui naissaient justement pour rien, par le caractère autoritaire d’une personne, par jalousie souvent.

Et dans le verset du psaume que j’ai cité et que j’aime beaucoup, le langage de Dieu est décrit de façon merveilleuse, Lui qui veut sans cesse communiquer avec nous, que ce soit par Sa Parole, Ses œuvres, Sa pureté, Son silence même, il y a tant de façon de communiquer. Et quand on devient chrétien, c’est vrai on apprend à communiquer, mais on se rends compte aussi que tout ce qui était d’avant ne marchait pas vraiment, alors on apprend à re communiquer autrement et c’est bien  plus agréable quand Il est avec nous.

Avec mon amitié

Corinne Isabelle

Profil de l'auteur

Corinne Isabelle
Corinne Isabelle
Bonjour à toutes, je m’appelle Corinne Isabelle, j’habite une jolie ville d’Alsace, tout à coté de Strasbourg, secrétaire médicale aux hôpitaux universitaire de Strasbourg à la retraite. Maman et mamie, respectivement de deux fils et de deux petites filles. Là je vis seule (avec ma chatte Noisette !!!) Je cherchais depuis longtemps ce cadre un peu hors norme, où j’ai trouvé une sécurité, une présence, où la différence de chacune est non pas un défaut mais une qualité, un cadre qui aide les gens à se relever, dans le quotidien pas seulement le dimanche, un lieu où peut grandir dans la vraie Parole de Dieu, où on voit la volonté des femmes à se soutenir pour un projet commun, la restauration, l’édification des autres. Donc j’espère être un vecteur de bénédiction aussi, pour l’utilité de toutes.
close

Ne manquez pas un encouragement !

Abonnez-vous et recevez directement dans votre boîte mail l'instant A.I.L.E.S
Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.