Ezéchiel 22.28 – Et ses prophètes ont pour eux des enduits de plâtre, de vaines visions, des oracles menteurs ; ils disent : « Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel ! ». Et l’Éternel ne leur a point parlé.

Nous continuons notre cheminement dans le prophétique. Je parlais hier d’être la bonne personne à la bonne place. Il est courant au sein du peuple de Dieu de rencontrer des personnes dont l’objectif est de voler la vision qu’une autre personne a reçue de Dieu. Tout d’abord, j’aimerais dire que croire qu’il est possible de voler la vision d’une personne est un leurre. En effet, il est possible d’attirer à soi des personnes, de faire semblant d’avoir une vision… mais en aucun cas, il est possible de s’approprier le mandat donné à ce ou cette visionnaire. Je dirais même qu’il est terriblement dangereux de le faire. Pourquoi ?

Quand Dieu vous appelle, qu’Il vous donne un mandat et l’onction pour accomplir ce mandat, il vous assure également sa protection pour ce mandat. Or, les personnes s’autoproclamant sortent de facto de leurs zones d’autorité et ainsi donc, s’exposent à de terribles dangers mais également mettent en danger les personnes qui les suivent. Autant dire qu’une fois de plus, c’est la chair qui parle, l’envie, la jalousie, la convoitise, l’orgueil…

Imaginez que je me dise sniper car j’ai ma meilleure amie (même si les femmes sont rares dans ce domaine) qui est sniper et je voudrais être comme elle. Il va m’être donné un fusil à lunette, puis on va me positionner sur un toit afin d’accomplir ma mission. Cependant, je ne sais pas tenir un fusil et encore moins tirer. Mon amie sniper est dans son appel, dans son élément, elle sait exactement quel geste elle doit faire, elle sait également ce qu’elle ne doit surtout pas faire afin de ne pas exposer sa vie mais aussi, celles des autres personnes. Moi, avec mon fusil, je suis à contrario un véritable danger public ; et pour moi-même et pour les autres. Vous me comprenez ?

Il en est ainsi pour une personne qui s’approprie un appel qui ne lui est pas destiné. Alors prudence ! Avant de vous lancer, écoutez la voix de Dieu.

Bonne réflexion.

Corinne – EZ37M