Des femmes chrétiennes engagées

Auteur/autrice : Christiane - Bénin

Béninoise, résidente.
Dieu n’est pas limité par l’espace, la distance. Alors où que nous soyons sur cette terre, en Christ, nous sommes unies par l’Esprit de Dieu et dans son amour. Par nos partages, écrits et autres, soyons plus solidaires Ensemble dans la marche !

Soyez bénies.

Juger ou sauver ?

1 Corinthiens 4.5 – C’est pourquoi ne jugez de rien avant le temps, jusqu’à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des cœurs. Alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui sera due.

Nous vivons dans un monde plein de corruption. La connaissance du bien et du mal, acquise par le péché dans le jardin d’Eden et la manifestation de l’imperfection en nous font que nous avons souvent cette tendance à porter des jugements les uns contre les autres. Mais est-il bon de juger les autres ?

Le Seigneur nous dit : Ne jugez point afin que vous ne soyez jugés.

De plus, la Parole de Dieu nous dit que tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Donc tous pécheurs et perdus. Mais Dieu, dans son Amour infini pour le genre humain, nous a accordé un plan de Salut par son Fils Jésus-Christ afin que quiconque croit en Lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle. Jésus-Christ s’est sacrifié pour tous. C’est une grâce. Donc c’est en Jésus que nous sommes justifiées et devenues enfants de Dieu. Et c’est ce qui nous joue aujourd’hui à voir les autres qui ne l’ont pas encore reçu dans leur vie, comme des pécheurs, des « non enfants de Dieu » et de les juger. Ainsi, nous assistons à la stigmatisation et nous nous limitons souvent à notre communauté et à ceux ou celles qui confessent notre foi.  

Vivons notre foi en Jésus dans l’humilité et dans l’amour pour notre prochain.

Dans Luc 22.32, Pierre n’était pas automatiquement converti lorsqu’il était avec le Seigneur. C’est ce qui a fait qu’il l’a renié même trois fois. Mais le Seigneur a prié pour lui afin qu’il ait une fois solide et se convertisse. Et de là, le Seigneur lui a confié la mission d’affermir ses frères. Le Seigneur a aussi prié pour nous et même pour tous ceux  qui croiront après nous. Cela montre que tous ne peuvent croire et se convertir au même moment. Nous avons donc à nous soutenir, à nous affermir au sein de l’Eglise.

Actes 13.47 nous dit : En effet, tel est l’ordre que le Seigneur nous a donné : Je t’ai établi pour être la lumière des nations, pour apporter le salut jusqu’aux extrémités de la terre.

Alors, nous avons une mission, une oeuvre à accomplir, à continuer : Tendre l’échelle du Salut, la Bonne Nouvelle qu’est Jésus-Christ à quiconque qui ne l’a pas encore reçu et le Saint-Esprit fera le reste. C’est une mission de sauvetage et non de jugement, ni de stigmatisation. Soyons des lumières dans ce monde afin que des âmes soient sauvées des ténèbres. Faisons-le avec amour en sachant que Seul notre Seigneur est Juge et Il reviendra pour cela et rendra à chacun la louange qui lui sera due.

Que le Seigneur Jésus nous remplisse d’amour et de provisions pour cette noble mission. Amen

Christiane – Bénin

Examine tes œuvres

Galates 6 : 4 – Que chacun examine ses propres œuvres, et il aura sujet de se glorifier pour lui seul, et non par rapport à autrui. 

Bien-aimées, notre marche avec le Seigneur, notre relation avec Lui est vraiment personnelle car chaque enfant de Dieu a son identité personnelle qui est définie par ses œuvres tant dans sa vie privée que dans le corps du Christ. De la même manière que nous prenons soin de notre corps pour avoir une bonne santé, nous devons aussi prendre soin de notre relation avec le Seigneur. Il nous arrive parfois de nous sentir malade dans notre corps. Alors nous nous examinons pour mieux comprendre et nous soigner nous-mêmes lorsque cela paraît banal ou d’aller chez le docteur lorsque cela nous dépasse afin de recevoir les soins nécessaires et les soumettre aussi à Dieu qui peut tout. Cela doit aussi être pareil pour notre côté spirituel. Nous devons prendre au sérieux notre vie spirituelle, nous examiner souvent au travers de la Parole de Dieu, de ce que nous recevons comme enseignements, exhortations dans la Parole, de la part de nos leaders, des frères et sœurs dans le Seigneur, pour comprendre ce qui ne va pas, ce qui nous fait clocher. Et lorsque, ce mal qui ronge notre relation avec le Seigneur est détecté, nous devons nous soigner, nous corriger et changer en la bonne image que Dieu veut de nous.

Il s’agit donc de nous dépouiller de nos imperfections, de certains caractères du vieil homme qui continuent de se coller à notre nouvelle identité d’enfants de Dieu. C’est pourquoi nous notons encore au sein de l’Eglise que nous sommes : les colères, les animosités, les mensonges, la médisance, les trahison, la cupidité, l’orgueil, l’injustice, les jugements, la paresse, la haine, l’impureté, la jalousies, les querelles, la rancœur, les combats contre les ministères des autres au sein de l’Eglise, et bien plus.

Dans 1 Cor 5 : 12, l’apôtre Paul nous dit : « Qu’ai-je, en effet, à juger ceux du dehors ?  » Cela montre clairement que c’est dans le corps du Christ, au sein de l’Eglise que cela se passe.
Or, si notre vieil homme a été crucifié avec Christ, c’est pour que nous ne soyons plus esclaves des œuvres de la chair et que nous devons travailler à faire paraître et demeurer les caractères de Christ en nous, d’une part, par une auto discipline car nous devons faire notre part, par obéissance active à la Parole, à tenir pour morte notre chair, renoncer à notre « moi » et ne plus nourrir ses convoitises. Alors nous les verrons sécher en nous voire disparaître complètement, et d’autre part, nous soumettre aussi à l’œuvre du Saint-Esprit qui est celui qui est capable de former en nous les caractères du nouvel homme, ceux de Christ et qui n’a que pour source l’Amour. Oui l’amour envers Dieu et envers notre prochain, en portant en toute humilité, le manteau de serviteur. 

Examinons-nous nous-mêmes, soumettons-nous à l’œuvre du Saint-Esprit, prenons des décisions dignes, persévérons dans la foi. C’est alors que nous aurons sujet de nous glorifier pour nous-mêmes et dire comme Paul :  » J’ai combattu le bon combat… »

Christiane – Bénin

La Visitation divine


Esaïe 49.14 à 15 – Sion disait : L’Éternel m’abandonne, Le Seigneur m’oublie ! Une femme oublie-t-elle l’enfant qu’elle allaite ? N’a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles ? Quand elle l’oublierait, Moi je ne t’oublierai point.

Bien-aimées dans le Seigneur, Dieu notre créateur et Père ne cessera jamais de nous manifester son Amour. Sa Parole nous le confirme dans notre verset de base. Mais parfois, il nous arrive de penser, dans certaines situations qui durent de trop que nous sommes oubliées de Lui et abandonnées à notre sort. Chaque fois que nous pensons ou parlons de la sorte, la réponse de Dieu à Sion nous montre clairement que cela Le frustre. 

Jean 3.16 nous dit que Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son fils unique Jésus-Christ en sacrifice pour nous afin que nous ayons la vie éternelle. De même, nous avons tout pleinement en Lui, nous qui étions condamnées à mourir, et même éternellement à cause de nos péchés. Et son fils qui nous aime autant, a accepté prendre notre place à la croix pour nous justifier devant Dieu et nous a fait recevoir l’Esprit d’adoption par lequel nous crions tous Abba ! Père ! Et nous sommes devenus cohéritières de Jésus-Christ. 

Celui qui a tant donné, ne serait-Il pas attristé lorsque nous pensons ou disons qu’Il nous a abandonnées ? A quoi a donc servi son sacrifice qui prouve son immense Amour pour nous dès le commencement ? Il nous dit :  » Je ne t’oublierai point  » pour dire aussi  » Tu est constamment devant ma face « . Nous venons de Lui avant d’être dans le ventre de notre mère. Alors son Amour pour nous est au-delà de celui d’une mère. 

Quelle que soit la situation difficile que nous traversons, ne doutons plus ni de l’Amour ni de la présence de Dieu dans nos vies. Il n’abandonne jamais ses enfants. Si l’or est éprouvé par le feu avant de devenir pur, les moments difficiles ne sont pas non plus pour notre destruction mais pour notre perfectionnement en Christ

Dans Esaïe 49.8, l’Éternel nous dit : Au temps de la grâce Je t’exaucerai, et au jour du salut Je te secourrai ; Je te garderai, et Je t’établirai pour traiter alliance avec le peuple, Pour relever le pays, Et pour distribuer les héritages désolés « . C’est en demeurant auprès de Dieu dans la foi et la patience que nous rendons possible cette visitation divine qui est suivie de grâce, c’est-à-dire la réponse à nos prières à un temps que Lui-même a fixé. Et de là, l’Éternel nous établit comme ses témoins et ambassadeurs, de qui Il est et comment Il agit, pour traiter maintenant alliance avec d’autres, pour les restaurer. Nous devenons ainsi des bénédictions pour les autres au travers de nos témoignages pour la Gloire de Dieu. 

Que le Saint-Esprit augmente notre foi et nous remplisse de patience afin que nous ne nous éloignions pas du Seigneur et que nous ne rations pas sa visitation au Nom de Jésus-Christ. Amen !

Christiane

Mon manteau, mon autorité

Luc 10:19 – Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi et rien ne pourra vous nuire.

Au commencement de la vie humaine sur terre, Dieu avait couvert l’homme et la femme de sa gloire. En cette gloire, il y avait aussi la vie éternelle. Mais lorsqu’ils ont été séduits par satan et ont péché, cette gloire qui les enveloppait disparut et les a rendus nus et sans autorité. Quand bien même Dieu les a recouverts d’habits de peau d’animaux, cela ne les a ni rétablis dans la présence de Dieu ni dans sa gloire.

Dépouillés d’autorité, ils ont été chassés du Jardin d’Eden et ont ainsi commencé les périples de la vie allant jusqu’à la mort. Tous les moyens de sacrifices et d’alliances jadis faits, n’avaient pas pu rendre à l’Homme ce que satan lui a volé et il est constamment exposé aux ruses et aux mensonges de celui-ci. Mais grâce soit rendu à Dieu qui, dans son Amour infini a ramené l’Homme vers Lui, en lui accordant la rédemption par Jésus-Christ son fils. Il est le sacrifice et l’alliance par excellence qui restaurent à l’Homme ce qu’il a perdu au Jardin d’Eden, sa couverture, son autorité, et la vie éternelle qui sera effective qu’après sa vie sur terre. 

C’est pourquoi dans Luc 10:19 , le Seigneur redonne pleinement cette autorité qui émane de la richesse de la gloire de Dieu  à quiconque qui croit, et elle se manifeste avec efficacité par la vertu de sa force (Eph.1:19). Ton manteau révèle ton autorité et ton autorité manifeste la force de la gloire de Dieu. Bien-aimées, t’es-tu revêtue de ton manteau ? 

Imaginons un policier en uniforme qui se tient tout calme, croisant les bras à un carrefour, son sifflet dans la poche et  observant ce qui se passe autour de lui. Non seulement il va se produire à cet endroit du désordre, des accidents, même sa vie est en danger tout simplement parce qu’il n’exerce pas son autorité. Mais dès qu’il va la manifester, l’ordre sera rétabli. Alors exerçons l’autorité que Jésus-Christ notre manteau nous a conférée afin de restaurer l’ordre dans notre vie et autour de nous quelque soit le désordre que l’ennemi y a semé tout en sachant qu’au travers de Christ, nous sommes nées de Dieu et tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde, et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi.

Que Dieu vous bénisse.

Christiane

Des nations partagerons ta joie

Psaumes 126:1-3Quand l’Éternel ramena les captifs de Sion, Nous étions comme ceux qui font un rêve. Alors notre bouche était remplie de cris de joie, et notre langue de chants d’allégresse ; Alors on disait parmi les nations : L’Éternel a fait pour eux de grandes choses ! 

Rien n’est éternel sous le ciel. Tout passe car l’Éternel a marqué un temps pour toute chose. Même la terre sur laquelle nous vivons a une fin. Tout ce qui pourra vivre éternellement ne sera qu’après le jugement divin. Ecclésiaste nous en a parlé en son chap. 3 V1: Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux. Au verset 4, il nous dit qu’il y a un temps pour pleurer, et un temps pour rire ; un temps pour se lamenter, et un temps pour danser. Crois-tu cela ? 

Quelle difficulté traverse-tu  actuellement qui te ronge et qui te nuit où les gens te disent ou toi-même tu te dis qu’il n’y a plus d’espoir ?

La bonne nouvelle est qu’il y a bel et bien de l’espoir pour toi car le Seigneur Jésus te dis que si tu crois, tu verras la Gloire de Dieu. 

Dans notre verset de base, les captifs de Sion étaient les israélites, les enfants de Dieu qui espéraient en Lui. L’Eternel ne les a jamais jamais abandonnés en captivité, Il les a  toujours ramenés, que ce soit de l’Égypte, de Babylone…

Aujourd’hui, nous aussi nous sommes devenus enfants de Dieu par la foi en Jésus. Ainsi, la grâce et les promesses de Dieu s’accomplissent aussi dans nos vies, mais si seulement nous y croyons. Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement et Il est toujours capable de nous sauver quelle que soit la captivité, le problème et sa durée. 

En Egypte, l’Éternel a manifesté sa Toute-puissance pour délivrer Israël. A Babylone, Il a fait trouver grâce à Néhémie devant le roi Artaxerxès pour ramener son peuple. Alors ne crains point. Aie confiance en Lui et Il agira soit par Puissance ou Il te fera trouver grâce, car Il est un Dieu fidèle. Et en ce moment-là, tu seras comme celle qui fait un rêve. Alors ta bouche sera remplie de cris de joie, Et ta langue de chants d’allégresse ; Alors on dira autour de toi et même parmi les nations : l’Éternel a fait pour toi de grandes choses ! Crois seulement et cela s’accomplira au Nom de Jésus-Christ !

Christiane

Travaillons à notre salut !

Philippiens 2:12 – Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent.

Comme il est agréable d’avoir de bons serviteurs. » C’est la parole d’un maître dont le cœur se réjouit lorsqu’il voit ses serviteurs à l’œuvre, donnant tout le meilleur d’eux-mêmes. Oui, il les les voit ainsi à chaque fois qu’il est avec eux. Mais quelle serait sa réaction si lors d’une descente inopinée sur le lieu de travail ou qu’il les retrouve ailleurs dans un état tout contraire à celui qu’ils ont en sa présence, certains au repos, d’autres faisant seulement leurs volontés au lieu des siennes ou affichant totalement une autre facette ?

Bien-aimées, servantes de l’Éternel, il est vraiment bon lorsque nous mettons nos dons et talents au services de Dieu, que ce soit dans nos communautés ou dans nos groupes chrétiens. Ce faisant, nous édifions, soutenons et encourageons les frères et sœurs et cela glorifie le Seigneur dans nos vies mais il est indispensable de savoir que notre champs d’actions n’est pas seulement limité en la présence de nos leaders et de nos frères et sœurs.

Notre relation personnelle avec le Seigneur est aussi chose importante. Et comme notre verset de base nous le montre plus haut, nous devons travailler à notre salut en tout temps, avec crainte et tremblement en présence et en l’absence des autres. Il n’y a pas un temps ou une saison pour obéir à Dieu. Mais le Seigneur Jésus nous demande de « demeurer dans l’obéissance ». Cela signifie « pratiquer la Parole en tout temps ». 

Nos exhortations, évangélisations, enseignements, etc, doivent d’abord s’adresser à nous-mêmes. Et Notre prière doit être que cela prenne vie en nous, par l’aide du Saint-Esprit qui va nous donner la force de les pratiquer et d’être des exemples dans ce que nous servons aux autres.

Comme Tite 1:16 le dit, ne faisons pas profession de connaître Dieu alors que nos œuvres le renient. De même, si nous nous voyons ou croyons debout, prenons garde de tomber ! 

Bien-aimées, ce message n’est pas accusateur mais une exhortation à une relation personnelle et profonde avec notre Seigneur, à l’obéissance, à la persévérance afin que chacune puisse dire à la fin comme l’apôtre Paul : J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi (2Tim.4:7).

Que le Saint-Esprit nous y aide au Nom de Jésus-Christ. Amen !

Christiane – Bénin

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

fr French
X
AILES

GRATUIT
VOIR