Étiquette : 1 Corinthiens 9.26

A terre !

1 Corinthiens 9.26 – Je frappe, non pas comme battant l’air.

Ce matin, à ton réveil, tu a été submergée par des pensées douloureuses, des pensées du genre : je ne vaux rien, ma vie n’a pas de sens… Tu vois de quoi je parle, non ? C’est comme si tu étais sur un ring et que ton adversaire, te donne des coups non stop jusqu’à te mettre au tapis.

J’ai un message pour toi !

Lève-toi ! Le dernier coup de glas n’a pas encore sonné. Dieu n’a pas dit son dernier mot sur ta vie ! Refuse tous ces mensonges et relève la tête.

C’est le temps de proclamer : « Je ne mourrai pas, je vivrai et je raconterai les œuvres de l’Eternel » (Psaumes 118.17) !

et décide de louer maintenant l’Eternel car Il t’a fait du bien. (Psaumes 13:6)

Sois abondamment bénie et encouragée en cette journée.

Corinne – EZ37M

Servir Dieu, oui mais … pas n’importe comment !

Luc 14.28 – Car, lequel de vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la terminer.

Servir Dieu demande un investissement. Il y a un prix à payer.  Cependant, pour accepter de payer un prix, il faut en priorité en réaliser l’enjeu.

Dans notre verset cité plus haut, le Seigneur nous encourage, avant de commencer à œuvrer pour construire, de nous asseoir, de réfléchir, et je rajouterai de se placer devant Dieu. De compter le coût que cela aura pour notre vie qu’il soit en temps, en renoncement, en argent… Car oui, il y aura un coût et parfois très élevé et si nous n’avons pas sous-pesé cela avant de commencer, nous risquons de ne pas terminer.

Qu’il est bon de trouver de véritables compagnons d’œuvre qui ont calculé la dépense et qui sont prêts à payer le prix car ils ont compris le véritable enjeu. Des serviteurs ayant du courage, de la détermination, des serviteurs qui connaissent leur place dans l’armée de Dieu. Bien sûr, nous pouvons servir Dieu en faisant moultes choses, moultes services mais je doute fort que nous sachions pleinement œuvrer avec efficacité et avec responsabilité en faisant un peu de tout sans avoir pris le temps de calculer chaque service dans lequel nous nous sommes investis.

Je dis souvent, quand le diable ne peut pas nous freiner, il nous pousse. C’est ainsi que d’une part, nous trouvons des personnes tiraillées dans tout un tas de services, étant en fait dans de l’activisme plus que dans le réel service de Dieu et d’autre part, des personnes que l’ennemi a tellement réussi à freiner, qu’elles ne veulent s’engager en rien, trouvant toujours des excuses pour ne pas se lever.

Soyons des enfants de Dieu qui courons, non pas comme à l’aventure, et frappant, non pas comme battant l’air (1 Corinthiens 9.26).

Mes amies, vous n’êtes pas le fruit du hasard, quand Dieu vous a conçues dans le ventre de votre maman, Il avait déjà prévu des plans pour votre vie, Il connaissait déjà l’appel qu’il placerait sur votre vie. Ne passez plus à côté de celui-ci. Placez-vous devant Dieu, écoutez-Le vous donner votre ordre de mission. Quand celui-ci-vous est donné, décidez d’abandonner les sphères de services qui ne correspondent pas à cette mission puis asseyez-vous et calculez la dépense pour entrer pleinement dans votre appel. Ensuite, quand vous aurez accepté le prix à payer, levez-vous !

Que le Seigneur vous parle.

Corinne – EZ37M

Servir Dieu oui, mais … pas n’importe comment

Luc 14.28 – Car, lequel de vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la terminer

Servir Dieu demande un investissement. Il y a un prix à payer.  Cependant, pour accepter de payer un prix, il faut en priorité en réaliser l’enjeu.

Dans notre verset cité plus haut, le Seigneur nous encourage, avant de commencer à œuvrer pour construire, de nous asseoir, de réfléchir, et je rajouterai de se placer devant Dieu. De compter le coût que cela aura pour notre vie qu’il soit en temps, en renoncement, en argent… car oui, il y aura un coût et parfois très élevé et si nous n’avons pas sous-pesé cela avant de commencer, nous risquons de ne pas terminer.

Qu’il est bon de trouver de véritables compagnons d’œuvre qui ont calculé la dépense et qui sont prêts à payer le prix car ils ont compris le véritable enjeu. Des serviteurs et des servantes ayant du courage, de la détermination et qui connaissent leur place dans l’armée de Dieu.

Bien sûr, nous pouvons servir Dieu en faisant moultes choses, moultes services mais je doute fort que nous sachions pleinement œuvrer avec efficacité et avec responsabilité en faisant un peu de tout sans avoir pris le temps de calculer chaque service dans lequel nous nous sommes investies.

Je dis souvent, quand le diable ne peut pas nous freiner, il nous pousse. C’est ainsi que d’une part, nous trouvons des personnes tiraillées dans tout un tas de services, étant en fait dans de l’activisme plus que dans le réel service de Dieu et d’autre part, des personnes que l’ennemi a tellement réussi à freiner, qu’elles ne veulent s’engager en rien, trouvant toujours des excuses pour ne pas se lever.

Soyons des enfants de Dieu qui courons, non pas comme à l’aventure, et frappant, non pas comme battant l’air (1 Corinthiens 9.26).

Mes amies, vous n’êtes pas le fruit du hasard, quand Dieu vous a conçues dans le ventre de votre maman, Il avait déjà prévu des plans pour votre vie, Il connaissait déjà l’appel qu’il placerait sur votre vie. Ne passez plus à côté de celui-ci. Placez-vous devant Dieu, écoutez-Le vous donner votre ordre de mission. Quand celui-ci vous est donné, décidez d’abandonner les sphères de services qui ne correspondent pas à cette mission puis asseyez-vous et calculez la dépense pour entrer pleinement dans votre appel. Ensuite, quand vous aurez accepté le prix à payer, levez-vous !

Que le Seigneur vous parle.

Corinne

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

fr French
X
AILES

GRATUIT
VOIR