« J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. (…) Je veux donc que les hommes prient en tout lieu, en élevant des mains pures, sans colère ni mauvaises pensées. » 1 Timothée 2. 1- 2 et 8

C’est tout un programme que Paul nous suggère. Il nous parle de prier avant toutes choses et en tous lieux. Dans un ordre de priorité des choses à faire, la prière doit être LA numéro 1.

Dans notre quotidien cela doit passer avant d’aller travailler. Avant de prendre du temps avec un ami. Avant d’aller sur les réseaux sociaux. Avant de regarder la télé. Avant de faire les tâches ménagères. Avant de partir faire une activité. Avant de se poser devant un livre. C’est placer la prière avant toute chose.

Dans la direction de notre vie, la prière doit aussi venir avant toutes choses. Elle doit être le moteur qui nous fait avancer et nous donne la bonne direction : On ne se lance dans rien sans avoir prié. On ne prend pas position sans avoir prié. On ne prend pas de décision sans avoir prié. On ne donne pas de conseil sans avoir prié. On ne juge pas une situation sans avoir prié. On ne laisse pas tomber avant d’avoir prié .La prière, ce n’est pas le dernier recours ou le bouton d’urgence quand plus rien ne va, ce doit être un mode de vie, un réflexe automatique.

La prière sous forme d’action de grâce, supplication et requête pour tous les hommes. Il ne manque pas de sujets pour prier. Quand on ne sait plus, on passe juste un temps avec Dieu et on se laisse inspirer. Plus on y passe du temps, plus on sera renouvelé dans notre communication. Pour commencer il faut s’arrêter, pour orienter nos pensées vers Dieu. Et si on commence dans la gratitude, on ouvre une communication constructive avec Dieu.

Cornélia