Des femmes chrétiennes engagées

Étiquette : 2 Chroniques 20

Avec qui es-tu associée ?

2 Chroniques 20.35 à 37 : Après cela, Josaphat, roi de Juda, s’associa avec le roi d’Israël, Achazia, dont la conduite était impie. Il s’associa avec lui pour construire des navires destinés à aller à Tarsis, et ils firent les navires à Etsjon-Guéber. Alors Eliézer, fils de Dodava, de Maréscha, prophétisa contre Josaphat, et dit : « Parce que tu t’es associé avec Achazia, l’Éternel détruit ton œuvre ». Et les navires furent brisés, et ne purent aller à Tarsis

Il est triste de constater que nous ne faisons pas attention aux alliances que nous contractons. Cela peut être dans le cadre du mariage, d’un partenariat d’entreprise, d’association avec un groupe… et nous constatons par ailleurs que dans le ministère, nombreux sont ceux qui sont prêts à donner la main d’association avec des personnes qui  leur permettront d’avoir une « place pour prêcher » ou qui pourront leur permettre d’avoir « la renommée »,  ou d’avoir de l’argent et ce, sans consulter l’Éternel.

Au premier abord, cette alliance peut sembler une bonne chose mais comme elle est contractée sans la volonté de Dieu, elle est vouée à l’échec comme dans nos versets du jour.

Toute  association n’est pas de Dieu et ce, même pour le « service de Dieu ».Josaphat a subi les conséquences de cette mauvaise association. En effet, le prophète Éliézer lui dira : « l’Éternel détruit ton œuvre ». Cette Parole est forte, vous ne trouvez pas ? Dans tous les cas, elle l’est suffisamment, à mon avis, pour réfléchir et surtout attendre l’avis de Dieu avant de donner la main d’association à une personne et ce, même si ce qui nous est présenté est alléchant et semble venir de Dieu.

Ne mettons pas Dieu dans nos projets mais laissons Dieu conduire nos projets et nos vies.

Que le Seigneur conduise chacun de vos pas.

Bonne réflexion.

Corinne – EZ37M

Chant d’amour au milieu des combats

« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. » Math 22 :37-39

2 chroniques 20 relate la victoire de Josaphat sur les Ammonites te les Moabites, dans cette histoire, la stratégie que Dieu donne à Josaphat pour le combat, est étonnante. Je ne sais pas pour vous, mais en général quand on se trouve dans une situation compliquée, on a plutôt tendance à plaider, à prier, à jeûner afin que Dieu nous vienne en aide, et c’est d’ailleurs la démarche de Josaphat lorsqu’il entend qu’une multitude arrive contre lui. Mettre des chantres en premières lignes d’une armée, alors qu’une autre armée s’avance contre vous, je pense que même en n’ayant pas fait de cours de stratégie, cela ne vous passera sûrement pas par la tête.

Mais ici, une fois que les chantres vont commencer à louer, les armées vont se retourner les unes contres les autres, et Josaphat, sans même avoir eu à combattre, va remporter la victoire.

Mais alors qu’est ce que la louange pour avoir un si grand impact ?

Le dictionnaire la définit comme le fait de rendre hommage à quelqu’un qu’il soit humain ou divin. Ici, l’adorateur le fait dans un acte de reconnaissance à Dieu par une offrande, un chant, une danse. La bible dit en psaume 22.3 que Dieu siège au milieu des louanges. Dieu aime être loué, Il habite dans sa louange. Louer Dieu, c’est se mettre en communion avec Lui, c’est rentrer dans sa présence et disposer notre cœur à son écoute, à recevoir sa paix, à recevoir ce qu’il a préparé pour nous.

Que devons-nous savoir sur la louange

  1. Elle est le désir de Dieu (jean 4 : 23-24)
  2. Elle permet a Dieu de venir siéger (Ps 22 :3, )
  3. Elle est le mode de remerciement par excellence (éphésien 5 :19-20)
  4. Elle brise les chaines et libère (actes 16 :26)
  5. Elle fortifie et réconforte le cœur de l’homme (ps103 :1-5)
  6. Elle permet à la justice divine de se manifester (ps 119 :164)

Et Donc, les israélites et Josaphat, en obéissant à la requête de Dieu, lui ont permis de venir siéger dans leur situation. Le roi David aussi avait compris ce principe et les Psaumes en sont l’exemple flagrant, à chaque situation qu’il vivait, David, louait Dieu et à chaque fois, Dieu agissait. Paul et Silas aussi, au fond de leur prison ont décidé de Louer Dieu et ils ont été libérés. Louer va au delà de nos sentiments, nos situations, c’est reconnaître la grandeur de Dieu, et lui dire que quoi que nous vivions, nous décidons de lui faire confiance maintenant et pour la suite, et de lui permettre d’agir dans nos vies spirituellement, physiquement. Mais Dieu ne cherche pas des personnes qui le louent juste des lèvres, Il veut que nous venions à lui de tout notre être, toute notre âme , de toute notre pensée. Il veut que nous lui exprimions tout notre amour pour Lui. Car après tout, aimer Dieu de tout son cœur, c’est le louer !

Oui, l’Amour c’est aussi rendre hommage, cantiques des cantiques en est le plus bel exemple, la louange est un chant d’Amour à notre créateur, à notre Dieu. Pensez vous donc que ça soit anodin que le premier commandement soit « tu aimeras le Seigneur ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée » Math 22.37-39, Il veut être notre priorité quel que soit nos circonstances, et ainsi il peut agir en nous et autour de nous.

Que Dieu vous bénisse et vous garde.

Leyla

Louez l’Éternel !


Apocalypse 19 : 5 Et une voix sortit du trône, disant : Louez notre Dieu, vous tous ses serviteurs, vous qui le craignez, petits et grands !

La louange à Dieu est le fait d’exprimer et de manifester envers Lui notre amour, la reconnaissance de l’immensité de sa grandeur et de ses hauts faits, sa bonté, sa fidélité et son Amour pour nous, Lui faire des éloges dits ou chantés.

On le loue pour ce qu’Il est et pour ce qu’Il fait. C’est, en bref, Lui rendre hommage. Mais pourquoi est-il important de louer notre Dieu ?

Dans Apoc.19:5, la louange apparaît comme un ordre venant de Dieu Lui-même, une recommandation pour tous ses enfants, petits comme grands.

Dans Mat. 21:16, après son entrée triomphale à Jérusalem, le Seigneur Jésus nous rappelle : « Tu as tiré des louanges de la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle », car dans le temple, même des enfants louaient l’Éternel en criant Hosanna au Fils de David ! C’est une expérience que nous vivons aussi avec nos enfants à la maison et dans nos communautés qui, paraît extraordinaire et nous procure de la joie. C’est donc un devoir qui est inné en nous et cela n’a pas d’âge.

De plus, c’est appeler la présence de Dieu.

Psaumes 22:4 nous dit : Dieu siège au milieu des louanges de son peuple. Où que nous soyons, seule ou en groupe, lorsque nous louons Dieu, Il manifeste sa présence et nous en avons la conviction par son Esprit-Saint.  C’est pourquoi lors de la louange, nous ressentons la paix, la joie, l’enthousiasme et parfois des miracles de guérison, de délivrance, de restauration de produisent, car la présence de Dieu ne reste pas stérile mais elle produit des fruits et change notre atmosphère.

Une recommandation divine, un devoir car la créature doit adorer et louer son créateur. Mais cela, en retour, est plus à notre avantage. N’est-ce pas merveilleux ? Mais pourquoi tant d’enfants de Dieu ont du mal à vivre la louange à Dieu quotidiennement, à consacrer un peu de temps à l’Éternel, rien que pour le louer et le remercier pour tout ce qu’Il fait dans notre vie, dans celle de notre entourage et dans toute son Église ? 

La simple réponse est que nous accordons plus d’importance à nos difficultés au point où même nos rencontres avec le Seigneur sont totalement ou presque des monologues où nous passons presque tout le temps à Lui faire la liste de nos difficultés et Lui à dire nos vœux. Or même dans les moments difficiles, la louange est une arme puissante, à l’exemple de la victoire de Josaphat dans 2 Chroniques 20, de Paul et Silas dans Actes 16:25-26 dont les liens ont été rompus ainsi que ceux de tous les prisonniers. Dans les moments difficiles, elle nous permet de nous détacher de nos problèmes et de laisser tout le contrôle à Dieu qui est toujours fidèle.
David dit dans Psaumes 34:2, « Je bénirai l’Éternel en tout temps; Sa louange sera toujours dans ma bouche. » Ce qui signifie en toute circonstance, heureuse ou difficile, nous devons louer notre Dieu car Il en est très digne, grand et redoutable par-dessus tout.

Bonne médiation.

Christiane

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

fr French
X
AILES

GRATUIT
VOIR