Des femmes chrétiennes engagées

Étiquette : Esaïe 53.5

Proclamons la Parole de Dieu


« Par le fruit de la bouche on est rassasié de biens, et chacun reçoit selon l’œuvre de ses mains » Proverbes 12.14

Prenons le temps de proclamer, d’annoncer, de déclarer hautement la Parole de Dieu. Que cela fasse partie de notre quotidien. 

Proclamons avec foi car sans la foi il nous est impossible de plaire à Dieu. (Hébreux 11.6)
– Je suis plus que vainqueur. (Romains 8.37)- L’Éternel est mon Berger, je ne manquerai de rien. (Psaumes 23.1) – Par les meurtrissures de Jésus-Christ,  je suis guérie. (Ésaïe 53.5)- Je suis en bonne santé comme prospère l’état de mon âme. (3 Jean 1.2)- Il n’y a aucune condamnation pour moi qui suis en Jésus-Christ.( Romains 8.1)- L’Éternel est mon rocher,  ma forteresse, mon libérateur ! (Psaumes 18.3)- Mon âme bénit l’Éternel et n’oublie aucun de ses bienfaits. (Psaumes 103.2) – Je suis ta servante Seigneur qu’il me soit fait selon ta Parole. (Luc 1.38)- Je suis bénie de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux céleste en Christ. (Ephésiens 1.3).

La liste n’est pas exhaustive. Méditons la Parole de Dieu afin de nous nourrir et pouvoir proclamer la Parole avec assurance, avec foi et ainsi recevoir de l’Eternel Dieu ce qu’il a promis.

Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras. (Josué 1:8).

Sabrina

Quelle assurance ?

Hébreux 4:16: Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins

L’assurance, c’est bien ce que nous aimerions toutes avoir actuellement vu la tournure qu’à pris le monde ces derniers temps. Lorsqu’on parle d’assurance, cela met en exergue l’assureur et l’assuré. Ce dernier étant soutenu financièrement dans ces moments de risques, et ceci dans certains domaines. Mais cela n’est possible que lorsque nous souscrivons à cela et respectons les cotisations y afférentes.

De plus, l’insatisfaction reste toujours de mise car ces structures ne peuvent couvrir tous les domaines. Mais pourtant nous nous y accrochons. Si donc nous nous donnons des garanties pour notre physique, qu’elle serait donc notre assurance spirituelle et éternelle ? 

Tout ce qui est physique est terrestre et n’est qu’éphémère. Cependant il est tout de même un domaine très important qui accompagne notre domaine spirituel. C’est pour cela que nous avons besoin d’être assurées dans les deux domaines. Dans 3 Jean 1:2, l’apôtre Paul dit : Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme. Voilà l’assurance à laquelle nous aspirons. La satisfaction tant physique que spirituelle. Il n’est pas question d’une couverture financière, ni de cotisation. Mais la garantie de la vie éternelle et l’accès à au secours dans nos besoins. 

Dans 1 Jean 5:14, la Parole nous dit : Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute. Qui donc nous écoute ? Le Seigneur Jésus-Christ ! l’Assureur par excellence qui a payé toutes nos cotisations à notre place, avant même que nous ne soyons nées, pour notre présent et pour notre futur. Il a payé de sa vie pour nous garantir la vie éternelle (Jean 3:16). Il a porté nos charges afin de nous donner du repos. Il a payé par ses meurtrissures afin que nous soyons guéries. Il a porté nos péchés pour nous justifier (Esaïe 53:5). Il est Lui-même la Porte qui nous donne accès au Trône de la grâce.

Notre verset de base nous dit : Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. Simple et parfait !

Au guichet, on nous demande : vous avez une assurance ? Et nous présentons souvent les cartes selon l’assureur. Bien-aimées enfants de Dieu, notre carte d’assurance c’est notre foi en Jésus-Christ. Approchons-nous du Trône de la grâce avec notre foi, cette Assurance sans laquelle nous ne pourrons être servies dans nos besoins. Approchons-nous veut dire prier, aller dans la présence de Dieu pour Lui présenter notre besoin. Donc, prions avec foi, croyons et espérons de tout cœur.

Héb.11:1 nous dit que notre foi doit être ferme, sans doute afin de recevoir ce que nous attendons de notre Seigneur. Alors revoyons notre carte. Est-elle de l’Assureur par excellence ? Est-elle authentique ? Luc 17:5 : Seigneur, augmente-nous la foi. Amen !

Bonne réflexion 

Christiane

Jésus s’est chargé de mes douleurs

Il veut te guérir également aujourd’hui.

Esaïe 53:5 Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

fr French
X
AILES

GRATUIT
VOIR