« Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient ; et sur ton livre étaient tous inscrits les jours qui m’étaient destinés, avant qu’aucun d’eux existât » (Psaumes 139.16).

Rappelez-vous, il y a quelques jours, nous parlions de la fabrique du chef d’œuvre, pourquoi ne pas continuer aujourd’hui ?

Figurez-vous que Dieu a pris soin de faire chaque homme/femme avec le même soin. Mais Adam a fait entrer le péché dans le monde et fort heureusement pour nous, Dieu, dans son infinie bonté, avait déjà un plan pour nous racheter.

Ainsi Dieu dit a Ève dans Genèse 3.15 : « Et je mettrai inimitié entre toi et la femme, et entre ta semence et la semence de la femme ; cette [semence] te brisera la tête, et tu lui briseras le talon ». Et donc quel était le plan de Dieu ? Dans Jean 3.16, il est dit : « Oui, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tous ceux qui placent leur confiance en lui échappent à la perdition et qu’ils aient la vie éternelle ».

Donc après nous avoir fait, il a décidé de nous laisser notre libre arbitre, celui de choisir entre la mort/le péché, ou la vie/placer sa confiance en Lui.

Quand nous choisissons la vie :

– Il nous adopte (Ephésiens 1.5), en d’autres termes Psaumes 27.10 dit : « Si mon père et ma mère devaient m’abandonner, l’Eternel me recueillerait ».
– Nous devenons enfants de Dieu, Jean 1.12 dit : « Certains pourtant l’ont accueilli ; ils ont cru en lui. A tous ceux-là, il a accordé le privilège de devenir enfants de Dieu ».
– Dieu nous pardonne (Psaumes 32.1), quoi que nous ayons pu faire par le passé, Dieu l’efface et l’oublie. Esaïe 43.25 dit : « C’est moi, moi qui efface tes transgressions pour l’amour de moi, et je ne me souviendrai plus de tes péchés ».
– Dieu nous justifie (Romains 5.16), ce qui veut dire que notre casier est vierge, Jésus a pris nos transgressions et a subi le châtiment à notre place.
– Dieu nous lave (Psaumes 51.7) , donc tout ce qui nous rendait sale/indigne à nos yeux ou encore aux yeux du monde, Il l’a enlevé et nous a donné de nouveau vêtements.
– Nous sommes réconciliées avec Dieu (Romains 5.10), il a oublié nos péchés et nous voit aujourd’hui au travers du sacrifice de son Fils.
– Nous sommes précieux à ses yeux (Esaïe 43.4), ce qui veut dire qu’Il ne nous laisse jamais tomber, quoi qui puisse arriver dans nos vies, Il est notre abri, notre bouclier, notre puissant soutien…
– il nous appelle par notre nom (Esaïe 43.1), avez-vous remarqué comment dans la Bible, certains personnages ont eu leur nom changé (Abram, Jacob, Pierre…) parce que leur nom ne collait pas à l’identité que Dieu leur avait donnée ? Dieu fait la même chose avec nous. Il enlève toutes ces étiquettes et nous dit : « Moi je te connais, chemine avec moi et je vais te montrer à quoi je t’ai destiné ».
– Nous sommes baptisées en Christ (Romains 6.4). En d’autres termes, l’ancien nous est mort et nous sommes une nouvelle créature.
– Nous sommes cachées en Lui (Psaumes 32.7), ce qui veut dire qu’Il nous accorde sa protection.
– Cette liste est bien longue, nous n’avons fait que l’effleurer.

Bref, une nouvelle vie s’offre à nous,
– Nous devenons enfants de Dieu, nous devenons cohéritières avec Christ (Ephésiens 1.11)
N’est-ce pas merveilleux ?

Quand nous acceptons de faire partie de sa famille, quand nous acceptons Christ comme Sauveur et Seigneur, Dieu nous établit comme son enfant et comme le dit 2 Corinthiens 1. 22 : « Et c’est encore Dieu qui nous a marquées de son sceau, comme sa propriété, et qui a mis dans notre cœur son Esprit comme acompte des biens à venir ».

Rappelez-vous le verset cité ci haut ! Notre futur est le passé de Dieu ! Dieu connait chaque petit détail de nos vies et pas que ce moment que nous allons passer sur cette terre, mais aussi cette éternité dans sa gloire.

Voyez-vous, Dieu nous a aimé le premier, et Il espère que nous répondions de la même façon à cet acte d’amour (1 jean 4.19). Et quand nous décidons de le faire, Il commence par agir en nous afin de débloquer tous les trésors qu’Il a mis en nous quand Il nous a créées.

N’oubliez pas de vous dire en vous réveillant chaque matin : « Je suis une créature merveilleuse, Père, quelle est ma leçon aujourd’hui et que puis-je accomplir pour toi » ?

Que Dieu vous bénisse et vous garde.

Leyla – RDC