« Adam eut des relations conjugales avec sa femme Eve. Elle tomba enceinte et mit au monde Caïn. Elle dit: «J’ai donné vie à un homme avec l’aide de l’Eternel.» Elle mit encore au monde le frère de Caïn, Abel. Abel fut berger et Caïn fut cultivateur. » Genèse 4 : 1 et 2

Ces deux versets sont étonnants de rapidité. En quelques mots, on nous relate des faits qui se sont passés sur plusieurs années. La conception et naissance de deux enfants à la suite, puis leur croissance jusqu’à l’âge adulte. C’est beau, mais dans les faits, c’était bien long comparé à la réalité vécue par Adam et Eve.

Cela fait écho à notre vie et au fait que pour Dieu, son temps n’est pas notre temps. Lorsque des choses prennent tellement de temps à se débloquer ou à se solutionner, lorsqu’on prie longtemps sans voir de réponse arriver, ça semble infini et on se demande même si un jour les choses changeront. Mais un jour, la porte s’ouvre enfin. Et une fois qu’on passe cette porte enfin ouverte, on peut dire en quelques mots le résumé de cette attente alors qu’en pratique elle a duré tellement longtemps.

Ne te décourage pas, même si c’est long, que cela semble interminable, Dieu n’a pas dit son dernier mot. Il sait à quel moment ouvrir la porte. Comme une mère attend son enfant 9 mois, ce bébé ne pourrait pas venir au monde avant la fin du processus de grossesse. Parce qu’il n’est pas prêt, pas fini, pas viable. C’est parfois le cas pour ce qu’on attend. Laisse Dieu finir de préparer ta réponse avant de pouvoir te la donner.

Cornélia