Des femmes chrétiennes engagées

Étiquette : Genèse 50.20

Ai-je un avenir ?

Genèse 50.20 – Vous aviez médité de me faire du mal mais Dieu l’a changé en bien.

Pour certaines d’entre nous, nous ne sommes pas nées sur un tapis de roses. De ce fait, il s’en est suivi de nombreuses souffrances. Un sentiment de rejet ou plusieurs situations de nos vies sont venues continuer cette œuvre de destruction dans nos cœurs.

Ma réflexion de ce matin c’est : qu’en est-il de notre avenir ?

S’il est vrai que parfois l’être humain a participé à faire notre malheur dans un moment de notre histoire, il n’en reste pas moins vrai que pour beaucoup d’entre nous, c’est le simple souvenir de cette souffrance qui nous empêche d’entrer et de vivre notre destinée parce que nous restons captives de notre vécu.

Dieu nous dit dans sa Parole : « Je connais les projets que J’ai formé sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donnez un avenir et de l’espérance ».

Dieu ne ment pas !

Si nous revenons à l’histoire de Joseph, il a été maudit, trahi par ses frères qui ont voulu également le tuer, Dieu avait décidé quelque chose pour lui et malgré tous les plans humains et diaboliques, Dieu a conduit Joseph là où il devait être et a fait de lui ce qu’Il voulait qu’il soit.

Si Dieu l’a fait pour Joseph, qui était un être humain comme toi et moi, Il le fera aussi pour toi. Cependant, tout comme Joseph, ne reste pas frustrée par ton passé, saisi la main de Dieu, dépose à ses pieds toutes tes souffrances, arrête de regarder en arrière et avance, le meilleur est devant toi !

Avec toute mon affection !

Corinne – EZ37M

Ai-je un avenir ?

Genèse 50.20 – Vous aviez médité de me faire du mal mais Dieu l’a changé en bien.

Pour certaines d’entre nous, nous ne sommes pas nées sur un tapis de roses. De ce fait, il s’en est suivi de nombreuses souffrances. Parfois, un sentiment de rejet et plusieurs situations de nos vies sont venues continuer cette œuvre de destruction dans nos cœurs.

Ma réflexion de ce matin c’est : qu’en est-il de notre avenir ? S’il est vrai que parfois l’être humain a participé à faire notre malheur dans un moment de notre histoire, il n’en reste pas moins vrai que pour beaucoup d’entre nous, c’est le simple souvenir de cette souffrance qui nous empêche d’entrer et de vivre notre destinée parce que nous restons captives de notre vécu.

Dieu nous dit dans sa Parole : « Je connais les projets que J’ai formé sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donnez un avenir et de l’espérance ». Il ne ment pas !

Si nous revenons à l’histoire de Joseph, il a été maudit, trahi par ses frères qui ont voulu également le tuer, Dieu avait décidé quelque chose pour lui et malgré tous les plans humains et diaboliques, Dieu a conduit Joseph là où il devait être et a fait de lui ce qu’Il voulait qu’il soit.

Si Dieu l’a fait pour Joseph, qui était un homme comme nous tous, Il le fera aussi pour toi. Cependant, tout comme Joseph, ne reste pas frustrée par ton passé, saisis la main de Dieu, dépose à ses pieds toutes tes souffrances, arrête de regarder en arrière et avance. Il y a une route devant toi et le Seigneur marche avec toi.

Avec toute mon affection !

Corinne

Le Dieu des Happy Ends

Genèse 50:20 Vous avez médité de me faire du mal :Dieu l’a changé en bien, pour accomplir ce qui arrive aujourd’hui, pour sauver la vie à un peuple nombreux. 

Ils vécurent ensemble et ils eurent beaucoup d’enfants…c’est le genre  de fin que nous aimons toutes…et notre Dieu est spécialiste pour donner à ses enfants ce genre de fin. Le chapitre 50 est le dernier chapitre du livre de Genèse et c’est aussi là que prennent fin la vie et l’histoire de Joseph, ce jeune homme avec un parcours fabuleux. Parcours fabuleux mais avec plein d’épines. Ce jeune est vendu par ses frères alors qu’il n’est qu’un adolescent (Gen.37:28), les madianites qui l’achètent, le revendent à Potiphar( Gen.37:36) .Potiphar va garder  Joseph (car il comprend que le jeune homme est une source de bénédiction), jusqu’à ce que sa femme accuse faussement Joseph de vouloir la violer. Potiphar met Joseph en prison (Gen.39:20). En prison Joseph va interpréter les rêves de deux serviteurs de pharaon et le chef des échansons qui a promis à Joseph de penser à lui n’honore pas sa promesse, il oublie Joseph (Gen.40:23).

Pharaon va avoir 2 rêves qui vont beaucoup le tourmenter parce qu’il en cherche l’explication et c’est là que le chef des échansons se souvient de Joseph (Gen.41:9).La bible dit qu’on le fait sortir de prison en hâte sur l’ordre de Pharaon (Gen.41:14). Il donne l’explication de ses rêves à pharaon et à cause de l’Esprit de Dieu qui était en lui, il occupera le rang le plus élevé dans l’administration de l’Égypte. 

Dans son parcours Joseph a été confronté à la jalousie, il a été vendu par ses propres frères et fait esclave, lui qui était un « prince » dans la maison de son père. On l’a calomnié et il a été injustement emprisonné, il a été oublié.

Nous pouvons imaginer ce qu’a vécu le jeune Joseph. Je crois que dans son cœur Joseph ne cherchait que ce qualificatif de Dieu :Jéhovah Tsidkenu (Le Dieu de Justice).

Notre Dieu a parfois de drôles de manières pour nous délivrer. La 1ère fois Il utilise une caravane pour préserver la vie de Joseph. Il va ensuite permettre que Joseph soit vendu à Potiphar qui n’est pas » n’importe qui « en Égypte. Emprisonné il sera avec les serviteurs du pharaon. Finalement, qui mieux que Joseph peut proclamer cette parole : Nous savons du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein (Rom.8:28).

Ma sœur, ton parcours est parsemé de beaucoup de douleurs, d’injustice, de rejet, de calomnie et même d’abandon. Ceux que tu aimes sont devenus à tort tes ennemis. Je voudrais te rassurer qu’il y a dans le ciel Un Dieu qui voit tout, qui sait tout et toi tu es la prunelle de son œil. Ce n’est pas gaie tout ce par quoi tu passes. Reste intègre, ne laisse ni haine, ni amertume et moins encore la colère prendre de la place dans ton cœur. Un jour tu diras comme Joseph : Vous aviez médité de me faire du mal : Dieu l’a changé en bien.

Pour celle qui gardera son cœur loin de toutes les pourritures de la chair, l’opposition se changera toujours en soumission. C’est la fin qui compte! Pour sûr, tu auras une fin heureuse. 

Bénédictions 

Claudine

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

fr French
X
AILES

GRATUIT
VOIR