Des femmes chrétiennes engagées

Étiquette : Hébreux 4.16

Crois seulement

« Mais Jésus, sans tenir compte de ces paroles, dit au chef de la synagogue: Ne crains pas, crois seulement; » Marc 5.36

Dieu nous demande une seule chose, une chose unique, c’est de croire. Mais qu’est-ce que croire ?

Croire c’est mettre toute notre confiance en Dieu et Dieu seul. Croire en ses promesses et s’attendre à Lui. Croire, c’est la manifestation de notre foi en Dieu. La foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. (Hébreux 11.1)
Un des chefs de la synagogue, Jaïrus, se jeta aux pieds de Jésus et lui fit cette prière  » Ma petite fille est à l’extrémité, viens, impose-lui les mains, afin qu’elle soit sauvée et qu’elle vive. » (Marc 5.23). En s’adressant ainsi à Jésus, Jaïrus croit que Jésus est capable de guérir sa fille, il a cette assurance car il connaît qui est Jésus. Il a confiance en Lui.  Dans nos difficultés, prenons-nous le temps de nous tourner vers Dieu ? Nous approchons-nous avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce pour être secourus dans nos besoins ? (Hébreux 4.16)

Des gens vinrent dire à Jaïrus que sa fille est morte et d’arrêter d’importuner davantage Jésus. Imaginez-vous recevoir ce genre d’information sans aucun tact, de façon aussi brutale. Imaginez vous dans quel état Jaïrus était, quels sont les sentiments qui le submergeaient en cet instant : sa fille est morte, quelle douleur, quelle souffrance qui l’envahit. Nous pouvons supposer qu’il à été très attristé, bouleversé par cette nouvelle.

Oui mes sœurs, devant le trône de la grâce, vous pouvez être distraites par de mauvaises nouvelles qui peuvent vous déchirez le cœur, vous ébranler. Quelle sera votre attitude à cet instant : continuer à faire confiance à  votre Seigneur Jésus ou faire confiance à la situation ? Pousserez vous des cris de douleur ou vous reposerez vous sur la Parole de Dieu ?. Quand la douleur nous envahit, nous ne savons pas comment réagir, mais le Saint-Esprit en nous, dirige nos cœurs et nos pensées vers le Roi des rois, vers Jésus. Et à Jésus de nous répondre comme Il a dit à Jaïrus « Ne crains pas, crois seulement ».

Je viens te dire ma sœur, quelles que soient les difficultés que tu traverses, tu n’es pas seule, Jésus est là avec toi et Il te dit « Ne crains pas, crois seulement ».

Sois bénie

Sabrina – Guadeloupe

Approchons-nous du trône de la grâce

« Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. » Hébreux 4:16 

Nous vivons une période transformée par la mondialisation et les nouvelles technologies.  De plus en plus de personnes se sentent seules et pourtant vivent en famille. Cela crée des souffrances inimaginables. Être assis côte à côte dans un silence occupé par les réseaux sociaux, la télévision ou les jeux vidéos. Que de souffrances, de douleurs au sein de nombreuses familles qui sont très souvent non exprimées mais subies. Les parents devant être des modèles pour leurs enfants ne jouent pas leur rôle correctement. Ils sont sur leur portable qu’ils ne quittent pas même lors des repas et autres activités familiales si celles-ci existent toujours. Les réseaux sociaux ont pris la place des activités familiales. Une façon de dire aux enfants fait ce que je te dis et non ce que je fais. A savoir , être un modèle c’est en tout, en parole et en action. La communication verbale est limitée au strict minimum informer et demander. Quelle tristesse !

Si toi parent, tu te reconnais dans cela sache que Dieu est fidèle et bon, miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté. (Exode 34:6) Malgré nos transgressions,  nos infidélités, Dieu demeure fidèle à sa Parole.

Humilions-nous donc sous la main puissante de Dieu : repentons-nous, detournons-nous de notre mauvaise voie et recevons la pardon de Dieu. Notre Dieu est amour, Il ne veut pas la mort du pêcheur mais sa repentance.

Approchons-nous donc de Dieu avec l’assurance d’obtenir sa miséricorde.

Sabrina

Qu’as-tu donné à Dieu cette année ?

 » Alors Jésus, ayant appelé ses disciples, leur dit : Je vous le dis en vérité, cette pauvre veuve a donné plus qu’aucun de ceux qui ont mis dans le tronc ; car tous ont mis de leur superflu, mais elle a mis de son nécessaire, tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre. » Marc 12.43-44

L’année touche bientôt à sa fin et il est de coutume de faire le bilan de l’année écoulée et de prendre de nouvelles résolutions.

Mais dis-moi, cette question fait-elle partie de ton bilan : Qu’ai-je donné à Dieu cette année ?

As-tu donné à Dieu de ton temps superflu ou de ton temps de qualité ?

Nous vivons dans une société où les réseaux sociaux tiennent une place considérable dans la vie de tout un chacun. La venue du mobile avec les diverses applications qui nous sont proposées arrosent le temps que nous passons sur notre mobile. Les relations de couple, les relations parent-enfants, les relations familiales en font les frais. Et qu’en est-il de notre relation avec Dieu ? 

As-tu servi Dieu de tout ton cœur où avec négligence ?  Jérémie 48.10 – Philippiens 2.12

Cette année a amené son lot d’épreuves et notamment dans le domaine de la santé. La Covid 19 accompagnée de nombreuses mesures notamment les couvre-feux et les confinements, les fermetures des églises et entreprises, ….etc : Quelle a été l’impact de ses mesures sur ton engagement dans le service avec Dieu ? Ton engagement dans le service avec Dieu a-t-il diminué, augmenté ou est-il absent?

Une ou plusieurs situations t’ont-elles éloignées de Dieu ?    Verset Romains 8.35

Les actualités affirment qu’il y a une augmentation du chômage, des violences conjugales, de la dépression, des décès, de l’endettement, des divorces, des décrochages scolaires, …etc. Une de ces situations ou autres, t’ont-elles éloignées de Dieu ?

As-tu été la lumière et le sel de la terre ? Matthieu 5.13-16

As-tu manifesté le fruit de l’Esprit ? Galates 5.22

As-tu toujours été joyeux et as-tu prié sans cesse ? 1 Thessaloniciens 5.16-17

As-tu aimé ton prochain comme toi-même ? Marc 12.31

As-tu aimé tes ennemis, bénis ceux qui te maudissent, … ? Matthieu 5.44

Ta vie de prière personnelle, ton intimité avec Dieu a-t-elle augmenté ou diminué ?  T’es-tu éloigné de Dieu ?      

Dieu a t’Il toujours la première place dans ta vie ? Matthieu 22.37-38.

Voici quelques questions que nous devrions nous poser afin de faire le bilan. La liste n’est pas exhaustive.

Prosternons-nous devant notre Dieu et demandons-Lui pardon de tout notre cœur.  Hébreux 4.16

A toi qui n’a pas encore fait la paix avec Dieu ou qui t’en est détourné pour une raison ou une autre, je t’invite à faire la paix avec Dieu et à l’accepter comme ton Seigneur et Sauveur personnel. Reconnais ton état de pêcheur, crois que Jésus-Christ s’est donné à la croix pour toi et invite-Le à régner en toi comme ton Seigneur et Sauveur personnel.

Sache que « l’Eternel est miséricordieux et compatissant, lent à la colère et riche en bonté ». Psaumes 103.8

Faisons un bilan éclairé à la lumière de la Parole de Dieu et recevons le pardon de Dieu.

Sabrina

Quelle assurance ?

Hébreux 4:16: Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins

L’assurance, c’est bien ce que nous aimerions toutes avoir actuellement vu la tournure qu’à pris le monde ces derniers temps. Lorsqu’on parle d’assurance, cela met en exergue l’assureur et l’assuré. Ce dernier étant soutenu financièrement dans ces moments de risques, et ceci dans certains domaines. Mais cela n’est possible que lorsque nous souscrivons à cela et respectons les cotisations y afférentes.

De plus, l’insatisfaction reste toujours de mise car ces structures ne peuvent couvrir tous les domaines. Mais pourtant nous nous y accrochons. Si donc nous nous donnons des garanties pour notre physique, qu’elle serait donc notre assurance spirituelle et éternelle ? 

Tout ce qui est physique est terrestre et n’est qu’éphémère. Cependant il est tout de même un domaine très important qui accompagne notre domaine spirituel. C’est pour cela que nous avons besoin d’être assurées dans les deux domaines. Dans 3 Jean 1:2, l’apôtre Paul dit : Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme. Voilà l’assurance à laquelle nous aspirons. La satisfaction tant physique que spirituelle. Il n’est pas question d’une couverture financière, ni de cotisation. Mais la garantie de la vie éternelle et l’accès à au secours dans nos besoins. 

Dans 1 Jean 5:14, la Parole nous dit : Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute. Qui donc nous écoute ? Le Seigneur Jésus-Christ ! l’Assureur par excellence qui a payé toutes nos cotisations à notre place, avant même que nous ne soyons nées, pour notre présent et pour notre futur. Il a payé de sa vie pour nous garantir la vie éternelle (Jean 3:16). Il a porté nos charges afin de nous donner du repos. Il a payé par ses meurtrissures afin que nous soyons guéries. Il a porté nos péchés pour nous justifier (Esaïe 53:5). Il est Lui-même la Porte qui nous donne accès au Trône de la grâce.

Notre verset de base nous dit : Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. Simple et parfait !

Au guichet, on nous demande : vous avez une assurance ? Et nous présentons souvent les cartes selon l’assureur. Bien-aimées enfants de Dieu, notre carte d’assurance c’est notre foi en Jésus-Christ. Approchons-nous du Trône de la grâce avec notre foi, cette Assurance sans laquelle nous ne pourrons être servies dans nos besoins. Approchons-nous veut dire prier, aller dans la présence de Dieu pour Lui présenter notre besoin. Donc, prions avec foi, croyons et espérons de tout cœur.

Héb.11:1 nous dit que notre foi doit être ferme, sans doute afin de recevoir ce que nous attendons de notre Seigneur. Alors revoyons notre carte. Est-elle de l’Assureur par excellence ? Est-elle authentique ? Luc 17:5 : Seigneur, augmente-nous la foi. Amen !

Bonne réflexion 

Christiane

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

fr French
X
AILES

GRATUIT
VOIR