Étiquette : Job 19.25

T’attends-tu à la justice de Dieu dans ta vie ?

« Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » Luc 18.8

Cela fait depuis des mois, depuis des années que tu luttes, que tu réclames justice mais cela sans succès. Tu cries, tu frappes à toutes les portes mais cela s’avère sans réponses. Des années que tu luttes afin de récupérer ton dû, tes indemnités, ta rente, ton héritage, ce qui te revient de droit.

Mais dis-moi : dans cette adversité, dans ce tourbillon de soucis, gardes-tu encore la foi ? Ta confiance en Dieu diminue-t-elle au point de disparaître ?

Sous le poids des soucis, des aléas de la vie récurrentes et incessantes, après avoir été trahie humiliée, abandonnée, rejetée, blessée par des personnes qui te sont très proches et que tu estimes énormément, lorsque tu perds ton travail, tes enfants sont en échecs scolaires, tu es en plein divorce, tu es malade, tu n’arrives plus à honorer tes factures, que tes amis et ta famille te rejettent :

Quel réflexe as-tu ?

1 – Tu te confies en l’homme : Tu te tournes vers l’Homme pour trouver du secours financier, matériel, professionnel, affectif ou autres.

Sache que la Parole de Dieu déclare « Ainsi parle l’Eternel: Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, qui prend la chair pour son appui, qui se détourne de la loi de l’Eternel ! (Jérémie 17.5)

2 – Tu recommandes ton sort à l’Eternel.

La Parole de Dieu déclare : « Recommande ton sort à l’Eternel, mets en Lui ta confiance et Il agira. (Psaumes 37.5)

Au vu de cela, quel choix fais-tu ? Le choix 1 : te confier en l’Homme ou le choix 2 t’en remettre à l’Eternel ?

Sache que lorsque le temps te paraît long voire très long, lorsqu’il te semble n’y avoir plus aucun espoir, lorsque tout te semble fini sans solution, sache que ton rédempteur est vivant et Il se lèvera le dernier dans ta situation (Job 19.25). Je te le dis, L’Eternel se lèvera le dernier et non le premier dans ta situation. Dieu n’est jamais en avance et encore moins en retard. Dieu agit en temps convenable (Ecclésiaste 3.11).

Accroche-toi à la Parole de Dieu. Sache que dès que tu t’es remis à Dieu, Il s’est mis en action promptement. 

Garde en tête, en mémoire, au fond de ton cœur que Dieu fait justice à ses élus qui crient à lui jour et nuit (Luc 18.7). Garde toujours la foi.

Cordialement.

Sabrina

Tu verras Dieu et Il te sera favorable

Job 19:25‐27. Mais je sais que mon rédempteur est vivant et qu’Il se lèvera le dernier sur la terre. Quand ma peau sera détruite, Il se lèvera; quand je n’aurais plus de chair, je verrai Dieu. Je le verrai et Il me sera favorable ;Mes yeux le verront, et non ceux d’un autre ;Mon âme languit d’attente au dedans de moi.

Job était un homme droit, riche et sans histoire puis un jour les difficultés ont commencé à frapper à sa porte, les unes après les autres au point que sa femme lui dit : maudis Dieu et meurs. Même ses amis qui étaient supposés lui apporter leur réconfort se sont transformés en accusateurs. Il y a 2 catégories de chrétiens : la 1ère est celle des hommes et des femmes qui dès qu’il y a une épreuve, ils ont tendance à se comporter comme la femme de Job, ils accusent Dieu et sont incapables d’entrevoir un rétablissement. La 2ème est celle des hommes et des femmes qui gardent la foi quelque soit la grandeur de l’épreuve et Job était de ceux-là. 

J’avoue que, quand j’ai lu ces versets, je n’étais pas fière de moi parce que je réagissais souvent très mal devant l’épreuve. Job n’avait aucun soutien et j’ai même envie de dire aucune raison apparente de croire en Un Dieu qui n’est intervenu ni quand il perdait ses biens, ses serviteurs mais surtout ses enfants, ni quand sa santé se détériorait. Job sait que s’il perd sa foi, il aura perdu son combat.

Bien‐aimée, nous maudissons souvent Le Seigneur par notre attitude face à l’épreuve. Nous devons crier comme Job:…même quand je n’aurais plus de chair, je verrai Dieu.

Ma sœur tu verras Dieu, ta condition n’est pas pire que celle de Job. Je ne minimise pas ta douleur mais je t’exhorte à croire que Dieu restaure et veut te restaurer. Dans mon pays on dit qu’il ne faut jamais mettre un point quand on parle de la vie d’une personne même si sa vie est un désastre, parce que seul Dieu peut clôturer. La fin de la vie de Job le prouve.

Dieu n’a pas dit son dernier mot pour ta vie, tu le verras et Il te sera favorable. Ton âme doit languir d’attente au dedans de toi. Ne laisse pas cette lueur d’espoir s’éteindre parce que ton rédempteur interviendra, Il apportera la solution pour ton problème. Amen 

Bénédictions 

Claudine

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

fr French
X
AILES

GRATUIT
VOIR