Luc 22.3 – C’est alors que Satan entra dans le cœur de Judas surnommé Iscariot, l’un des Douze.

Satan rôde autour de nous comme un lion rugissant cherchant qui il pourra dévorer. S’il ne cherche pas à te détruire, il cherchera à te séduire afin de t’utiliser pour participer à l’accomplissement de ses désirs malsains.

Jésus lors de son parcours sur terre a eu des compagnons, les disciples. Ceux-ci étaient avec lui durant tout son ministère. Quelle grâce d’avoir été choisis et de marcher à côté du fils de Dieu. Pourtant cette proximité n’a pas empêché satan de rentrer dans le cœur Judas et de s’en emparer. Si nous lisons ce chapitre de l’histoire, nous comprenons que satan connaît aussi nos faiblesses ; donc, il s’en servira pour nous faire chuter.

La chair est faible, oui, mais le Saint-Esprit est là pour combler nos faiblesses. Seulement, le Saint-Esprit ne fera jamais rien sans nous. Il prendra ce qui est de Jésus il nous l’enseignera et ce sera à nous de le mettre en pratique. 

Tout comme Juda, Jésus aussi a été tenté mais il n’a pas choisi de céder à la tentation, il a mis en pratique la parole, il a dit au bon moment les paroles appropriées à satan, qui finalement s’est éloigné de lui.  Ce ne fut pas une seule tentative mais plusieurs ; cependant face à la résistance de Jésus il n’a pas eu d’autre choix que de fuir. 

Bien-aimées, ce n’est pas gagné d’être à côté de Jésus, ce n’est pas gagné de marcher avec lui. Satan n’aura pas peur de toi parce que tu marches avec Jésus mais il fuira loin de toi si tu te soumets complètement à Dieu et lui obéit, si ton cœur est tout à Dieu, si tu produits le fruit de l’Esprit. Satan n’a rien à perdre à être persévérant car son but c’est de nous faire désobéir, c’est pourquoi il multipliera les tentatives et changera de stratégie. Nous aussi, nous avons plusieurs balles appropriées à chacune de ses ruses ; utilisons-les. L’amour nous aidera à ne pas vouloir faire du mal à notre prochain, la joie nous donnera de nous réjouir de ce que nous avons, la paix gardera nos pensées en Jésus-Christ, la patience nous aidera à attendre sans nous détourner du rémunérateur, la bonté nous fera poser les bons actes que le Seigneur avait déjà préparés, la bienveillance nous conduira à être clémente à pardonner ; par la fidélité nous resterons conforme à Jésus ; la douceur nous gardera loin de la fureur, la tempérance nous fera éviter de perdre le contrôle. Toutes ces choses nous garderons de la cupidité et de la convoitise qui ont conduit Juda à trahir son maître pour finalement mourir d’une mort que le diable lui avait réservée. Bien-aimé(e)garde ton cœur car c’est en croyant du cœur que l’on est justifié, qu’on obtient la vie éternelle et qu’on est bénéficiaire de la victoire du Christ.

Grace – Congo Brazzaville