Des femmes chrétiennes engagées

Étiquette : Marc 12.31

Qu’as-tu donné à Dieu cette année ?

 » Alors Jésus, ayant appelé ses disciples, leur dit : Je vous le dis en vérité, cette pauvre veuve a donné plus qu’aucun de ceux qui ont mis dans le tronc ; car tous ont mis de leur superflu, mais elle a mis de son nécessaire, tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre. » Marc 12.43-44

L’année touche bientôt à sa fin et il est de coutume de faire le bilan de l’année écoulée et de prendre de nouvelles résolutions.

Mais dis-moi, cette question fait-elle partie de ton bilan : Qu’ai-je donné à Dieu cette année ?

As-tu donné à Dieu de ton temps superflu ou de ton temps de qualité ?

Nous vivons dans une société où les réseaux sociaux tiennent une place considérable dans la vie de tout un chacun. La venue du mobile avec les diverses applications qui nous sont proposées arrosent le temps que nous passons sur notre mobile. Les relations de couple, les relations parent-enfants, les relations familiales en font les frais. Et qu’en est-il de notre relation avec Dieu ? 

As-tu servi Dieu de tout ton cœur où avec négligence ?  Jérémie 48.10 – Philippiens 2.12

Cette année a amené son lot d’épreuves et notamment dans le domaine de la santé. La Covid 19 accompagnée de nombreuses mesures notamment les couvre-feux et les confinements, les fermetures des églises et entreprises, ….etc : Quelle a été l’impact de ses mesures sur ton engagement dans le service avec Dieu ? Ton engagement dans le service avec Dieu a-t-il diminué, augmenté ou est-il absent?

Une ou plusieurs situations t’ont-elles éloignées de Dieu ?    Verset Romains 8.35

Les actualités affirment qu’il y a une augmentation du chômage, des violences conjugales, de la dépression, des décès, de l’endettement, des divorces, des décrochages scolaires, …etc. Une de ces situations ou autres, t’ont-elles éloignées de Dieu ?

As-tu été la lumière et le sel de la terre ? Matthieu 5.13-16

As-tu manifesté le fruit de l’Esprit ? Galates 5.22

As-tu toujours été joyeux et as-tu prié sans cesse ? 1 Thessaloniciens 5.16-17

As-tu aimé ton prochain comme toi-même ? Marc 12.31

As-tu aimé tes ennemis, bénis ceux qui te maudissent, … ? Matthieu 5.44

Ta vie de prière personnelle, ton intimité avec Dieu a-t-elle augmenté ou diminué ?  T’es-tu éloigné de Dieu ?      

Dieu a t’Il toujours la première place dans ta vie ? Matthieu 22.37-38.

Voici quelques questions que nous devrions nous poser afin de faire le bilan. La liste n’est pas exhaustive.

Prosternons-nous devant notre Dieu et demandons-Lui pardon de tout notre cœur.  Hébreux 4.16

A toi qui n’a pas encore fait la paix avec Dieu ou qui t’en est détourné pour une raison ou une autre, je t’invite à faire la paix avec Dieu et à l’accepter comme ton Seigneur et Sauveur personnel. Reconnais ton état de pêcheur, crois que Jésus-Christ s’est donné à la croix pour toi et invite-Le à régner en toi comme ton Seigneur et Sauveur personnel.

Sache que « l’Eternel est miséricordieux et compatissant, lent à la colère et riche en bonté ». Psaumes 103.8

Faisons un bilan éclairé à la lumière de la Parole de Dieu et recevons le pardon de Dieu.

Sabrina

T’aimes-tu ?

Marc 12.31 « Voici le second: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-là. »

La Parole de Dieu déclare « … tu aimeras ton prochain comme toi même….. ». Qu’est-ce que cela implique ? Peut-on aimer son prochain sans s’aimer soi-même ? Avant d’aimer son prochain,  il faut s’aimer d’abord. Mais qu’est-ce que cela veut dire ?

J’ai rencontré de nombreuses personnes très investies dans ce qu’elles faisaient.  Toujours prêtes à rendre service, très à l’écoute et toujours disponibles. Lorsque je pose la question : t’aimes-tu ? La réponse est  » moi, ce n’est pas important « . Elles s’oublient, n’acceptent pas les compliments mais se dévalorisent tout le temps. Difficile pour moi de comprendre cela en voyant les nombreuses qualités qui animent ses personnes.

Mais moi, je n’étais pas en reste.  En me regardant,  j’ai réalisé que je faisais pareil. Je n’acceptais pas les compliments, prenais soin des autres et pas de moi et beaucoup d’autres choses.  

Lorsque j’ai rencontré  ce verset, je ne l’ai pas compris tout de suite croyant que j’étais dans le vrai. Je répétais ce verset sans prendre conscience de la profondeur de la vérité qui s’en dégage. Si je ne m’aime pas, en faisant tout pour mon prochain est-ce que cela veut dire que je l’aime ?

Au fur et à mesure de la méditation de la Parole de Dieu,  j’ai compris qu’il faut s’aimer soi avant d’aimer son prochain. Cela passe par s’accepter tel qu’on est avec nos qualités et nos défauts, prendre soin de soi, se pardonner, …. En le faisant pour nous, nous le ferons aussi avec notre prochain.  Dieu a fait de nous des créatures si merveilleuses. 

Si je ne m’aime pas, je ne peux pas aimer l’autre. Difficile à admettre.

La Parole de Dieu déclare  » Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.’ Éphésiens 2:10

Nous sommes l’ouvrage de Dieu et nous savons que tout ce que Dieu a créé est bon, donc nous sommes bons. Dieu est amour et à répandu son amour dans nos cœurs par le Saint-Esprit. Par conséquent, nous pouvons et devons nous aimer afin d’aimer notre prochain. Si nous ne nous aimons pas, nous ne pouvons pas aimer notre prochain.

Renouvelons notre intelligence dans la Parole de Dieu afin de nous aimer et ainsi aimer notre prochain comme nous-même. 

Sabrina

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

fr French
X
AILES

GRATUIT
VOIR