Psaume 37 : 7 – Reste en silence devant le Seigneur, attends-le avec patience.

La patience est une qualité difficile à garder, surtout lorsque le temps s’étire, que les conditions devant nos yeux semblent mal orientées, ou que rien ne semble aller dans la bonne direction. Mais Dieu nous demande d’être patients, parce que son temps est déjà établi, parce que ce qui prend du temps a une raison d’être. Mais surtout parce que c’est une marque de notre confiance envers lui.

Si nous n’avons pas confiance en son plan, en son amour pour nous, nous allons forcément douter qu’il fera les choses pour notre intérêt. Si nous n’avons pas confiance dans sa puissance et sa capacité à faire des choses qui dépassent notre conception, nous n’auront pas la possibilité de nous attendre à un miracle.

Notre patience doit résider dans la certitude de qui est Dieu. Le Dieu qui pourvoit, qui délivre, qui aime, qui protège, qui prévoit, qui veille. Et par-dessus tout qu’il tient toute notre vie dans sa main.

Notre patience dépend de notre confiance dans ce verset parfois si difficile à admettre : « Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. » Romains 8 : 28

Gardons une confiance d’enfant, celle qui ne soupçonne rien, qui ne doute pas, qui ne regarde pas à ce qui est visible à ses yeux et qui se dit que tout est possible.

Cornélia – France