Des femmes chrétiennes engagées

Étiquette : Psaumes 91.4

Heureux le Peuple dont Yahvé est le Dieu !

Luc 1.45 – Heureuse celle qui a cru, parce que les choses qui lui ont été dites de la part du Seigneur auront leur accomplissement.

Cette parole a été adressée à Marie, la mère de notre Seigneur Jésus, alors qu’elle portait en son sein un miracle. Elle rendait visite à sa cousine Elisabeth, qui, elle aussi, vivait une grossesse hors du commun. Les deux cousines étaient émerveillées et émues face la puissance de L’Eternel. 

Elisabeth était stérile et avancée en âge. Son époux, Zacharie, priait continuellement afin qu’elle puisse enfanter. L’Eternel a répondu favorablement aux prières du couple et a envoyé sa Parole par l’ange Gabriel. La parole déclarait qu’Elisabeth enfanterait un fils. Celui-ci, grand devant le Seigneur, serait un sujet de joie et d’allégresse pour plusieurs.  Gloire au Seigneur ! La Parole de Dieu a brisé et humilié les barrières de la stérilité et de l’âge puisqu’elle s’est parfaitement accomplie. 

Marie, elle, a vécu un miracle tout différent. Elle a eu dans ses entrailles un enfant sans semence humaine. La semence qui a produit cet enfant était une Parole de Dieu embaumée de l’Esprit-Saint. Gloire au Seigneur ! La Parole de Dieu a été au-dessus des lois naturelles puisqu’elle s’est parfaitement accomplie.

Sarah, Rebecca, Anne, Jacob, Salomon et d’autres ont expérimenté la puissance de la promesse de l’Eternel. 

Aujourd’hui encore, nous pouvons faire confiance en ce que Dieu nous dit dans le lieu secret. Ce que notre Père nous révèle est digne de foi. Nous pouvons croire en sa promesse. Amen. Notre Père n’est ni limité par le temps ni contraint par des lois et considérations humaines. Il est Dieu et ce qu’Il veut, Il l’accomplit. 

Comme David, continuons de nous confier au Père le jour où nous avons peur (Psaumes 56.4) et attendons avec silence que le Seigneur envoie sa Parole. Cette Parole que Dieu a parlée sera notre assurance. Elle nous guérira et nous délivrera. Elle sera du miel à notre palais (Psaumes 119.103). L’ennemi ne pourra ni la traverser ni la contrecarrer. La promesse est pour nous un puissant bouclier et une cuirasse parfaite (Psaumes 91.4).  

Même nos circonstances et nos réalités n’ont pas la capacité de freiner l’accomplissement de la promesse. Crois seulement et tu verras la Gloire de Dieu. Courage !

Fannie – Cameroun

Sous Ses ailes

Psaumes 91.4 – Il te couvrira de ses plumes, Et tu trouveras un refuge sous ses ailes ; Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse.

Dans une autre version, Il nous dit que Sa vérité nous protègera.

Je pense que ce besoin de se sentir en sécurité est un des besoins fondamentaux que nous avons, avec le fait d’être aimée, reconnue, adoptée.

Pas toujours facile si on a eu un père exigeant, qui malgré son amour, on pouvait avoir l’impression de ne pas être à la hauteur, de le décevoir.

Et hier, sur mon chemin, j’ai trouvé un petit oiseau, tombé du nid, alors j’ai essayé de le mettre en hauteur, et à chaque fois il redescendait, mais il n’était pas capable de voler encore, j’ai dû le laisser à contre cœur, car je ne sais pas si une maman oiseau est capable de le porter dans son bec comme le font les mamans chattes.

Alors, j’ai pensé que Dieu, Lui, savait nous garder sous ses Ailes, nous y remettre lorsque nous sommes en danger. Je vois l’expérience de David, même si cela fait partie des livres poétiques, et qu’il exprime ce qu’il a sur son cœur, il est toujours secouru, il a cette confiance dans son Dieu, que sa délivrance, malgré toutes les épreuves qu’il a traversées, le rejet, la trahison, la guerre, est toujours la fin ultime.

Alors, je crois que Dieu ne nous demande pas de souffrir au-delà de nos limites, et comme le disait Fannie dans son dernier message, il ne veut pas être un fardeau pour nous, nous ne pouvons vivre par Lui que dans le lâcher prise, dans ses promesses, et combien nous trouvons du réconfort dans les psaumes de David, là où nos faiblesses, nos manquements, nos émotions, nos craintes nous font obstacles quand nous voulons pratiquer le bien.

Et pourtant nous trouvons tellement de réconfort dans le psaume 91. Dieu nous assure de sa fidélité, de sa protection contre toutes sortes de maladies, des terreurs qui peuvent venir la nuit, des flèches de l’ennemi qui tirent sur nous le jour. Il nous promet Son repos si nous restons auprès de lui.

Je pense que nous devons avoir cette image mentale de la cuirasse pour bien comprendre que c’est quelque chose de très solide, c’est ce que les soldats romains mettaient lorsqu’ils allaient en guerre. C’est quelque chose qui protège contre les armes, flèches, épées, elle protège notre foi, notre justice, notre identité, et Dieu nous connait parfaitement, il précède nos moments de vulnérabilité, de fatigue, mais il dit aussi que si nous nous confions en Lui, il est notre forteresse, et nous connaitrons des moments de joie, nous pourrons le servir à l’aise, et connaitre cette intimité. Aspirons à cela aujourd’hui.

Corinne – France

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

fr French
X
AILES

GRATUIT
VOIR