Quand les pensées s’agitent en foule au dedans de moi, Tes consolations réjouissent mon âme. Psaumes 94:19

Notre cerveau est quand même un drôle de phénomène, il nous emmène au gré de pensées diverses, saugrenues quelques fois, des pensées qui peuvent nous faire peur quand elles jaillissent de nulle part, peut être d’une seule émotion, de notre subconscient peut être, d’une perception futile, d’une image…

Mais le Seigneur avait prévu cela, il savait qu’après la chute, nos pensées avaient besoin d’être renouvelées, comme il est dit dans Romains 12, et qu’ils devaient de plus en plus être imprégnées par la pensée de D.ieu.

Alors, simplement, quand cela commence à venir, je veux reprendre les armes que tu m’as données, le casque de ton salut, la cuirasse de la foi pour que tu protège mes émotions, la ceinture de la vérité, les chaussures de la paix de ton évangile, car souvent mes propres pensées ne disent pas la vérité.

Soyez bénie.

Corinne – France