Étiquette : Romains 4.17

Créée pour un but !

Galates 1.15 – Mais Dieu, dans sa grâce, m’a choisi avant même que je sois né et m’a appelé à le servir (BFC).

Mes bien-aimées, si Paul pouvait dire cela, si Esaïe pouvait dire la même chose (Esaïe 49.1), ou encore Jérémie (Jérémie 1.5) et David (Psaumes 139.16)… cela veut dire qu’il en est de même pour vous et moi !

L’Éternel a tout fait pour un but nous dit le Proverbe 16.4. Tu as été conçue dans un but bien précis. Peu importe que tu aies été voulue ou pas par tes parents biologiques, tu as été désirée par le Père Céleste. Il savait déjà ce qu’Il voulait faire de toi avant ton existence ; n’est-Il pas Celui qui appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient (Romains 4.17).

La question qui se pose c’est : « Si c’est le cas, pourquoi tous ces déboires ? Pourquoi avons-nous frôlé la mort plusieurs fois ? Pourquoi la « vie » est-elle si dure avec nous ? ».

Si l’Éternel nous a choisies pour un but précis, et c’est le cas, Il veut nous former, et reconnaissons qu’Il veille sur nous comme sur la prunelle de Ses yeux ! Toutes ces difficultés n’ont qu’un seul but, nous rendre capable d’aimer ! Aimer Dieu et notre prochain. Chaque souffrance, chaque épreuve, chaque échec te préparent pour être « la main » de Dieu au service des autres. As-tu vécu le rejet ? Après t’avoir consolée, le Seigneur fera de toi l’instrument de sa consolation pour les rejetées. As-tu vécu l’injustice ? Dieu fera de toi le défenseur des opprimées ! As-tu vécu le divorce, l’abandon, la maladie, la « chute libre », la violence, la déprime… Dieu fera de toi la spécialiste dans ce domaine pour manifester sa grâce envers celles qui traversent les mêmes difficultés que toi !

Mes bien-aimées, nous ne sommes pas nées pour passer à côté de notre destinée. Le diable nous a trop menti avec ses « tu ne vaux rien », « tu ne sers à rien », vous ne trouvez pas ?

Même si tu vis dans un échec, quel qu’il soit, c’est le bon moment pour te relever ! Ne laissons pas tout ce potentiel de formation être perdu, revenons à notre Père de tout notre cœur et devenons sa « main tendue » pour celles et ceux que Dieu placera sur notre chemin.

Bonne réflexion.

Corinne – EZ37M

APPELER A LA VIE !

Romains 4.17 – Je t’ai établi père d’un grand nombre de nations. Il est notre père devant Celui auquel il a cru, Dieu, qui donne la vie aux morts, et qui appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient. 

Dieu nous dit dans sa Parole dans Esaïe 55.11 : « Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche : Elle ne retourne point à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté et accompli mes desseins ».

Beaucoup d’entre nous, avons reçu une Parole de Dieu, une promesse mais rien et toujours rien. Nous commençons alors à nous décourager, à broyer du noir. Le doute nous envahi et cette parole vient sur notre cœur : « Dieu a t’il réellement dit ? ». Pourtant, si tu repenses à ce moment où tu as reçu cette Parole, tu savais que c’était Dieu qui avait parlé, aucun doute là dessus.

Aussi, aujourd’hui, je voudrais t’encourager toi qui lis ces lignes. Repasse cette promesse dans ton cœur, c’est Dieu qui a parlé et sa Parole, ne revient pas à Lui sans avoir accompli sa volonté. Notre Dieu est un Dieu de mouvement, les choses ne sont pas statiques avec Lui. Il est en train de se passer quelque chose. Il nous est dit dans Hébreux 11.27 : « C’est par la foi qu’il quitta l’Égypte, sans être effrayé de la colère du roi ; car il se montra ferme, comme voyant celui qui est invisible ».

La Parole nous dit également dans Hébreux 11.1 : « Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas », dans certaines traductions, il nous est dit : « L’évidence de celles qu’on ne voit pas ».

En fait, c’est comme si tu n’avais rien devant tes yeux, comme si rien n’avait changé dans ta situation mais que déjà tu voyais l’accomplissement. Quelle similitude avec ce verset de Romains 4.17 : « Qui appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient ».

Aujourd’hui, je t’encourage mon amie à appeler les choses que Dieu t’a promise, à les appeler à la vie et à croire qu’elles sont là, devant tes yeux, qu’elles sont déjà existantes, car Dieu n’est point un homme pour mentir, ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il pas ? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera-t il pas ? 

Sois encouragée et fortifiée.

Excellente journée !

Corinne

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

fr French
X
AILES

GRATUIT
VOIR