Étiquette : Deutéronome 30.19

Choisis la vie !

Deutéronome 30.19 – J’ai mis devant toi la vie et la mort… Choisis la vie !

Ce verset fait référence à l’interpellation de Dieu au peuple d’Israël après lui avoir donné ses prescriptions. Chacun se trouvait devant un choix, celui de vivre dans le respect de Dieu ou non. Adam et Ève étaient face à ce même choix dans le jardin d’Éden : choisir l’arbre de vie ou l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Malheureusement nous savons qu’ils ont choisi le mauvais côté.

Ce matin j’aimerais que nous soyons interpellées par cette question : « Qu’est-ce que je vais choisir aujourd’hui ? ». En effet, cette question revient sans cesse dans notre quotidien. Notre vie est peuplée d’événements qui pourraient nous pousser à renoncer, à nous laisser aller, à nous laisser mourir. Le découragement fait partie de beaucoup de quotidiens et le diable de susurrer : « A quoi bon continuer ! ». Dieu nous crie avec force : « Choisis la vie ! Je n’en ai pas fini avec toi ! Je veux que tu vives et que tu serves à ma gloire ». « Certes tu auras un avenir heureux » nous dit Jérémie (Jérémie 15.11).

Il y a quelques années, un serviteur de Dieu faisait de la CB (c’est-à-dire de la radio amateur). Il avait écrit une lettre pleine d’espoir à des personnes qu’il connaissait et dont le mari était très malade et souffrait beaucoup. Un matin, l’épouse avait décidé de tuer son mari et de se suicider ensuite. L’arme était prête et une enveloppe contenant de l’argent pour les obsèques et une lettre d’explication était sur la table pour la famille. Elle attendait on ne sait quoi quand le facteur apporta la lettre pleine d’espoir. Elle se mit à pleurer et renonça à ses funestes projets. Deux semaines plus tard, ils donnaient leur cœur à Dieu.

Je ne sais pas la mesure de ton désespoir aujourd’hui mais laisse-moi te crier : « Choisis la vie ! ».

Bonne réflexion.

Corinne – Centre Apostolique EZ37M

CHOISIS LA VIE !

Deutéronome 30.19 – J’ai mis devant toi la vie et la mort… Choisis la vie !

Ce verset fait référence à l’interpellation de Dieu au peuple d’Israël après lui avoir donné ses prescriptions. Chacun se trouvait devant un choix, celui de vivre dans le respect de Dieu ou non. Adam et Ève étaient face à ce même choix dans le jardin d’Éden : choisir l’arbre de vie ou l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Malheureusement nous savons qu’ils ont choisi le mauvais côté.

Ce matin j’aimerais que nous soyons interpellées par cette question : « Qu’est-ce que je vais choisir aujourd’hui ? ». En effet, cette question revient sans cesse dans notre quotidien. Notre vie est peuplée d’événements qui pourraient nous pousser à renoncer, à nous laisser aller, à nous laisser mourir. Le découragement fait partie de beaucoup de quotidiens et le diable de susurrer : « A quoi bon continuer ! ». Dieu nous crie avec force : « Choisis la vie ! Je n’en ai pas fini avec toi ! Je veux que tu vives et que tu serves à ma gloire ». « Certes tu auras un avenir heureux » nous dit Jérémie.

Il y a quelques années, un serviteur de Dieu faisait de la CB (c’est-à-dire de la radio amateur). Il avait écrit une lettre pleine d’espoir à des personnes qu’il connaissait et dont le mari était très malade et souffrait beaucoup. Un matin, l’épouse avait décidé de tuer son mari et de se suicider ensuite. L’arme était prête et une enveloppe contenant de l’argent pour les obsèques et une lettre d’explication était sur la table pour la famille. Elle attendait on ne sait quoi quand le facteur apporta la lettre pleine d’espoir. Elle se mit à pleurer et renonça à ses funestes projets. Deux semaines plus tard, ils donnaient leur cœur à Dieu.

Je ne sais pas la mesure de ton désespoir aujourd’hui mais laisse-moi te crier : « Choisis la vie ! ».Bonne réflexion.

Corinne

Choisis la vie !

N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui. (1 Jean 2:15 LSG).

Nous ne faisons pas le choix de venir au monde mais nous pouvons décider de comment nous allons vivre dans ce monde. En venant au monde, nous sommes tout de suite en contact avec celui-ci, Il n’est donc pas étonnant de constater que nous nous conformons au rythme, aux habitudes, bref à la culture de ce monde. Cela ne fait que confirmer que notre identité avait été corrompue avant même que nous ne naissions. Cela veut aussi dire en d’autre termes que le diable qui a été précipité sur la terre pour un temps nous attend et nous accueille à bras ouvert. C’est peut-être difficile à entendre mais c’est cela la vérité. Nous naissons donc pieds et mains liés.

Cependant, avant que nous ne naissions aussi, Dieu avait prévu un plan du salut par la résurrection de son fils. Ces deux choses sont aussi liées la vie et la mort, la prison et la liberté, la résurrection et la vie. Seulement, ce ne sera pas à Dieu de faire le choix pour nous mais la bonne nouvelle c’est qu’il nous instruit. Christ est ressuscité pour que nous soyons rassurées qu’en LUI nous avons vaincu le monde.  » cela dit en acceptant Jésus-Christ, nous faisons le choix de ne plus vivre par nous-même mais par lui. Ainsi, notre vie n’est plus la même. Ma sœur tu as le choix, dans deutéronome 30 : 19-20, le Dieu d’amour te propose de suivre la vie afin que tu vives. Mais ce n’est pas tout, il faut te conditionner pour vivre conformément à ses valeurs. C’est là que plusieurs personnes chutent, préfèrent vivre selon les désirs de ce siècle qui n’est pas éternel que de vivre selon la culture du royaume éternel. Beaucoup préfèrent s’amasser les richesses du monde alors qu’elles ne l’emporteront pas, même pour un court instant dans leur tombe. Avez-vous déjà remarqué que les objets précieux ne sont jamais mis dans la tombe ? Vos bijoux, or, argent et autres ?  Ce sont les autres qui les utiliseront et même parfois ceux avec qui vous n’aurez pas choisis de partager ces choses. Alors, fais le bon choix car ta vie et celle de ta postérité en dépend.

Soyez encouragées. 

Grace

Ma volonté !!!!

Au fil des jours, des années écoulées nous répondons, et le faisons souvent, à nos désirs, à nos envies. Nous nous satisfaisons nous-mêmes en pensant que cela nous rend ou nous rendra heureuses. Toujours vouloir se faire plaisir, penser à soi. Il n’y a rien de mal à penser à soi, c’est dans la façon de procéder que se situe le problème. Tu te trouves dans un nouvel environnement, un environnement que tu n’as pas choisi. Les circonstances de ta vie liées à celles des autres ont participé à cela. Tu es bien installée et tu crois te sentir bien. Mais voilà, tu es souvent sollicitée dans des obligations inhérentes à ce changement. Cela a le pouvoir de te pousser dans tes retranchements, te pousser à bout.

Tu veux mais ne peux pas te mettre en colère, te révolter mais tu ne le peux pas non plus. Tu es amenée, face à ces circonstances, à manifester la maîtrise de soi qui est un fruit de l’Esprit ; refuser de céder à la colère mais rechercher la face de Dieu dans cette situation.
Entends-tu la voix de Dieu dans ce moment où tout se bouscule dans ta tête face à cette situation ? Laisses-tu la situation prendre le dessus sur toi ? Où recherches-tu la volonté de Dieu ? Cries-tu à Dieu au travers de « pourquoi » ? Où t’appuies-tu sur Sa Parole ? Tant de questions se bousculent en toi dans cette situation, mais sache que tu as le pouvoir de parler à ta situation ! Tu as le pouvoir de dire à la tempête, et donc à ta situation, de se taire : comme l’a fait Jésus (Marc 4.39).

Tu veux quitter ce lieu mais tu as la conviction intérieure que c’est ici que tu dois rester. Tu te sens fatiguée, épuisée, incomprise. Sache que c’est le fer qui aiguise le fer (Proverbes 27.17). Tout ce que Dieu permet dans ta vie concoure à ton bien (Romains 8.28). Même si tu ne sais pas où Dieu veut t’emmener, obéis et reste là où tu es. Dieu t’attend à la destination qu’Il a choisis pour toi. Car sa Parole déclare « J’ai formé des projets de paix et non de malheur …  » (Jérémie 29.11).

Sache que Dieu t’aime et veut le meilleur pour toi, mais la décision te revient : ta volonté où celle de Dieu ? Ne sois pas comme Jonas qui a voulu faire sa volonté mais au final, il a dû y renoncer. Fais le bon choix, prend la bonne décision. La vie est une question de choix : « Je mets devant toi la vie et la mort mais choisit la vie (Deutéronome 30.19).
C’est la bénédiction de l’Eternel qui enrichit (Proverbes 10.22).
Demeure dans la Parole de Dieu.

Sabrina

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

fr French
X
AILES

GRATUIT
VOIR