Des femmes chrétiennes engagées

Étiquette : Matthieu 11.28

Je suis Jehovah Rapha !

Malachie 4.2 :   « Mais pour vous qui craignez mon nom, se lèvera le soleil de la justice, et la guérison sera sous ses ailes; vous sortirez, et vous sauterez comme les veaux d’une étable,.. »

Dieu a créé l’homme à son image et à sa ressemblance dans un corps qui, à l’origine était parfait et n’était destiné à subir aucune altération dans son fonctionnement. L’homme était alors animé de bons sentiments et ne mangeait que ce qui était bon et prescrit par Dieu. Puis vint le péché qui détruira cet équilibre et cette perfection.

La maladie peut être définie comme tout trouble de l’organisme qui porte une altération à la santé. Sans être une spécialiste de la santé, nous pouvons remarquer aujourd’hui que les hommes souffrent des maladies entre autres, psychologiques et physiologiques. Dans la première catégorie nous rencontrons les cœurs brisés, ceux qui ont été blessés dans leur amour propre, qui ont été victime d’abus de confiance, qui ont perdu un être cher…. Ainsi que les âmes meurtries qui sont sous le poids de la colère, la haine, la jalousie, la peur, le rejet… Cette première catégorie n’est peut-être pas facilement identifiable mais nous rencontrons dans nos interactions de tous les jours, des frères et sœurs chrétiens sous le poids de ces types de maladies et qui s’ignorent. Cette ignorance amène alors une manifestation dans le visible et un impact sur le corps. Les maladies physiologiques peuvent être totalement naturelles ayant une cause bactérienne, virale ou issues d’une entorse, mais certaines maladies physiologiques tirent également leur source des cœurs brisés et des âmes meurtries.

Mais au milieu de tout cela il y a une bonne nouvelle : Christ a payé le prix pour ta guérison, celle de ton cœur, de ton âme et de ton corps. Matthieu 9v22 « Prends courage, mon enfant, tes péchés te sont pardonnés. » Parce que tu es fille du royaume la source et la raison de base pour laquelle ton cœur, ton âme et ton corps sont assujettis à la maladie a été effacée. Ne relâche plus cette vérité, ta position te confère la guérison. Mieux encore, je souhaite te rappeler ce matin que Christ a porté tes blessures, tes douleurs et par ses meurtrissures tu es déjà guérit. Esaïe 53v5. Pendant ces moments difficiles que tu traverses, tu as peut-être reçu le soutien moral et spirituel des amis, parents et proches, des frères et sœurs en Christ te portent dans leur prière ; C’est tellement merveilleux et apaisant. Mais aucun d’eux ne peut, même avec toute la volonté du monde, porter avec toi ta maladie et tes souffrances. Seul Christ l’a fait et continuera de le faire si tu lui laisses toute la place et que tu t’abandonnes à lui. Oui ma sœur tu n’es pas seule, pendant que cette douleur te prend au trip, pendant que ce mal est entrain de te ronger, Christ le porte avec toi.  Ferme donc les yeux maintenant et ressens sa main apaisante et sa voie qui te chuchote : TON PRENOM « ne crains rien, car je suis avec toi ; ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu; Je te fortifie, je viens à ton secours, Je te soutiens de ma droite triomphante »« Écoutes-moi, TON PRENOM, toi que j’ai pris à ma charge dès ton origine, que j’ai porté dès ta naissance, jusqu’à ta vieillesse je serai le même, jusqu’à ta vieillesse je te soutiendrai ; je l’ai fait, et je veux encore te porter, te soutenir et te sauver ». Il est venu pour guérir les cœurs brisés et panser leurs blessures ps147v3. Il est également venu pour donner du repos à tous ceux qui sont fatigués et chargés Matt11v28. Oui il est venu pour rendre la vie à nos corps mortels par son Esprit qui habite en nous Rom8v11. 

Nous sommes au commencement de cette nouvelle année, Christ te demande ce matin de déposer à ses pieds tes inquiétudes, tes peurs, tes angoisses, tout sujet de détresse qui remplit ton cœur, toute forme de souffrance qui se répand dans ton corps, oui rentre dans la vérité de ta guérison et saisie là de par ta position en Lui car il a tout accompli à la Croix.

Que la paix, la joie et l’amour parfaits de notre Seigneur Jésus-Christ habitent dans ton cœur, ton âme et ton corps dès à présent et à jamais. Amen.

Sois bénie.

Avec tout mon amour.

Armelle.

Chacune sa part !

« Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. » Matthieu 11 : 28 et 29

Lorsque Jésus offre la vie éternelle, il offre sa présence dans notre vie. Elle présente tellement de bénédictions ! Le salut est le plus grand don mais Jésus nous parle aussi de nous soulager de nos fardeaux, car nos problèmes humains, il s’en charge.

Mais n’oublions pas de lire la suite : Jésus nous demande de faire notre part ! Notre part étant de prendre son joug, son fardeau à lui. Quel est le fardeau de Jésus ? Le salut des âmes de tous les perdus.

Nous sommes libérées de nos problèmes terrestres parce que Jésus s’en charge, et nous avons alors tout le champ libre pour nous préoccuper de notre mission sur terre. Nous ne vivons plus pour nous-mêmes mais pour le Roi. Le repos et la paix absolue seront pour notre vie éternelle, mais nous avons une fonction sur terre, nous nous sommes engagées à suivre Jésus lorsqu’il nous a accordé le salut. Le suivre c’est lui obéir, le servir. Faire de ses priorités les nôtres !

Sa mission est très claire pour nous : « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. » Matthieu 28 : 19-20

N’oublions pas que nous avons été rachetées à grand prix alors que nous ne méritions rien. Ne choisissons pas la part du cadeau sans honorer le prix qu’il a coûté.

Cornélia

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

fr French
X
AILES

GRATUIT
VOIR