Michée 3 : 5Ainsi parle L’Éternel sur les prophètes qui égarent mon peuple,qui annoncent la paix si leurs dents ont quelque chose à mordre, et qui publient la guerre si on ne leur met rien dans la bouche.

Bien‐aimée Le Seigneur dans sa grâce nous a donné des dons pour l’édification des saints. En méditant la Bible, j’ai compris que si certains dons semblent ne plus fonctionner c’est parce que nous confondons dons spirituels et talents. Quand  un homme reçoit l’appel du Seigneur, souvent sa réaction c’est de montrer à Dieu son insuffisance, son incapacité à servir Le Dieu si grand et si puissant, en fait il montre sa faiblesse. Alors Dieu pour lui montrer qu’Il ne se trompe jamais, vient l’équiper.

Les dons spirituels font partie de cet équipement. Plus nous avançons dans notre appel plus nous devons dépendre de Dieu et non de nos connaissances et capacités. Tout homme a un talent qui est soit inné, soit  qu’il a acquis par la formation ou le travail. Le don spirituel est quant à lui le résultat de la puissance du Saint‐Esprit, par conséquent nous ne devons en aucun cas monnayer un don spirituel. Le Seigneur fait un reproche aux prophètes qui ne prophétisent la paix que quand ils ont quelque chose à croquer ce qui veut autrement dire : quand ils sont corrompus. Les meilleures prophéties sont l’exclusivité de celui qui soudoie le prophète et les pires prophéties sont l’apanage de celui qui ne donne rien. N’est‐ce pas ce que nous vivons actuellement dans nos villes ? Parfois c’est subtil et d’autres fois, criant. Nos dons ne se manifestent que quand nous sommes avec ceux qui partagent la même doctrine que nous, qui nous flattent ou qui ont des affinités avec nous, qui sont riches…

Toi qui a reçu un don du Seigneur, comment t’en sers‐tu? Est-ce que tu te sers de ton don pour marginaliser les uns, est-ce que tu t’en sers selon tes humeurs ou selon tes accointances ? Nous ne devons jamais monnayer les dons que nous avons gratuitement reçus du Seigneur. Si Dieu ne fait acception de personnes, qui sommes-nous pour regarder à l’apparence de gens ou à leur avoir ? Jésus a dit :Je ne puis rien faire de moi-même : selon que j’entends, je juge ;et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé. Nous devons assujettir notre volonté à celle du Père car si nous ne le faisons pas fatalité et échec seront au rendez-vous. Dans ce temps particulier où le monde attend la révélation des fils de Dieu, nous avons besoin d’une remise en question, revisitons nos motivations. 

Si nous persévérons dans ce mauvais comportement, Le Seigneur nous dit ceci :A cause de cela, vous aurez la nuit…,et plus de visions ! Vous aurez les ténèbres…,et plus d’oracles ! Le soleil se couchera sur ces prophètes, le jour s’obscurcira sur eux. Si tu avais quelque chose sous la dent, c’est le moment de te repentir et de prendre des bonnes résolutions. Tu peux monnayer tes talents, pas les dons spirituels.

Bénédictions 

Claudine

close

Ne manquez pas un encouragement !

Abonnez-vous et recevez directement dans votre boîte mail l'instant A.I.L.E.S
Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.