Esaïe 3.12 – Mon peuple a pour oppresseurs des enfants et des femmes dominent sur lui ; Mon peuple, ceux qui te conduisent t’égarent.

Ce passage des écritures d’Esaïe aurait pu être écrit pour ce 21ème siècle.

Pour que les enfants ne soient pas « heurtés », nous avons interdit d’interdire, plus de règles, plus de cadres. Nous avons ainsi créé des enfants rois, abandonnant pour beaucoup d’entre nous notre responsabilité de parents.

Afin de ne pas contrarié nos petits, nous avons tout accepté et c’est ainsi qu’ils sont devenus des oppresseurs, se croyant tout permis et n’acceptant de se soumettre à aucune forme d’autorité., caillassant les pompiers, provoquant les forces de l’ordre, menant la maisonnée à la baguette.

Auriez-vous imaginé il y a quelques années en arrière que les enfants décideraient des achats de la maisonnée, de la destination des vacances, des heures auxquels ils mangeraient et répondraient comme ils le font à leurs parents ?

Les personnes ayant divorcé ont souvent cédé aux « chantages » dans la crainte de ne pas perdre définitivement leurs enfants et nous pouvons comprendre cela. Cependant, elles ont été leurrées car l’absence de d’autorité, de discipline et de cadre n’amènent pas un enfant dans le respect, que du contraire.

Aussi, si aujourd’hui, nous faisons le triste constat que dans notre maison, les enfants sont rois et nous oppressent, apportons nos manquements au Seigneur, demandons-Lui pardon, confions-Lui nos enfants et décidons qu’à partir de ce jour, nous serons un parent aimant mais responsable. Dieu ne manquera pas de venir à notre secours même si cela doit passer par certaines turbulences.

Que Dieu vous soutienne.

Corinne

close

Ne manquez pas un encouragement !

Abonnez-vous et recevez directement dans votre boîte mail l'instant A.I.L.E.S
Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

close

Pour nous les femmes !

Ne manquez pas un seul Encouragement !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Suite à votre abonnement, vous recevrez un mail pour confirmer celui-ci. N'oubliez pas de consulter votre boîte mail et éventuellement les spams.