Psaume 139 :13-16 – Tu m’as fait ce que je suis, et tu m’as tissé dans le ventre de ma mère. Je te loue d’avoir fait de moi une créature aussi merveilleuse, et je le reconnais bien. Mon corps n’était pas caché a tes yeux quand, dans le secret, je fus façonné et tisse comme dans les profondeurs de la terre. Je n’étais alors qu’une masse informe, mais tu me voyais et, dans ton registre, se trouvaient inscrits tous les jours que tu m’avais destiné alors qu’aucun deux n’existaient encore.

Je nous invite aujourd’hui à décortiquer ces quelques versets du Psaume 119. Pourquoi ? simplement parce qu’il est impossible d’aimer les autres si ne nous aimons pas nous même. Simplement parce nous laissons le regard des autres nous forger alors qu’ils ne savent rien de nous. Simplement parce que nous avons besoin nous-même de savoir qui nous sommes. Qui d’autre que notre Créateur peut répondre à ces questions ?

1 Tu m’as tissé dans le ventre de ma mère, certaines versions disent tu as tissé mes reins. Le mot reins apparait une trentaine de fois dans la Bible, mais seulement 10 fois au sens figuré. Si vous lisez le Lévitique, on vous en parle souvent dans le code des sacrifices, on arrive aux reins, pendant la découpe des animaux, qu’en dernier. Donc les reins symbolisent l’être intime de l’homme, siège des émotions, des joies, des douleurs, des passions.

Jérémie 1.5 dit : « Avant que je t’eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais … »

Le tissage est un art fastidieux, qui prend du temps. Un art qui demande de la planification. On ne tisse pas un tapis comme l’on tisserait un foulard, ou encore une étoffe destinée à faire un vêtement. Cela veut dire que Dieu a pris tout son temps pour faire de nous qui l’on est, qui l’on sera, à quoi il nous a destinés.

Dieu nous a formés avec tous les paramètres dont nous aurions besoin. Là où il va nous placer, avec la passion que nous dédions à un sujet ou à un autre et qui nous fait réagir, avec les dons qu’il a mis en nous…

  1. Mon corps n’était pas caché à tes yeux.

Cela veut dire que Dieu sait très bien quel physique nous avons, la couleur de nos cheveux, notre voix, toutes les épreuves de vie, les circonstances qui nous ont façonnés. Rappelez-vous David, quand Goliath l’a vu, son apparence l’a emmené à le mépriser, à le sous-estimer, et donc il a baissé sa garde. Notre apparence suscite une réaction chez les personnes qui nous voient. D’ailleurs, l’on est prompt à sa faire une opinion rien qu’au premier regard que l’on jette à une personne, ou encore rien qu’en entendant sa voix au téléphone. On essaie d’imaginer la personne, et le plus souvent d’ailleurs, notre imagination va à l’opposé de qui la personne est réellement. Je me rappelle une fois avoir entendu Joyce Meyer dire lors d’une de ses prédications, qu’elle trouvait qu’elle avait une grosse voix pour une femme. Mais elle a réalisé, alors qu’elle entrait dans le plan de Dieu et commençait à prêcher, que si elle avait eu une petite voix, cela lui aurait donné moins de poids à ce qu’elle enseignait.

  1. Je n’étais qu’une masse informe, … tous les jours que tu m’avais destiné alors qu’aucun d’eux n’existaient encore.

Ce qui veut dire que Dieu sait exactement ce que nous vivons chaque jour. Avec lui rien n’est perdu, toutes les expériences que l’on vit à chaque minute, Dieu les utilisent pour nous former. Il sait pourquoi nous sommes nés à une période précise, pourquoi il nous a placés dans la famille dont nous faisons partie, ou encore dans le pays que nous habitons.

Prenons l’exemple de Joseph : il a eu des visions, qui ont amené ses frères à le haïr, l’amour que son Père lui portait aussi a contribué à creuser le fossé entre ceux-ci et lui. Donc, ils l’ont vendu aux Madianites connus pour être de grands commerçants. Le trajet à l’époque se faisait à dos de chameaux ou de chevaux. Joseph a surement appris de ces gens comment tenir ses finances. De là, il est vendu à Potiphar où il apprend la gestion d’un domaine, puis la femme de celui-ci le trouve beau et cela cause problème, il est donc accusé faussement et mit en prison, mais pas n’importe laquelle, celle où l’on met les fonctionnaires du palais, et voilà que Joseph apprend ce qui se passe en coulisse dans le palais. Et enfin, le voilà promu second après Pharaon. Joseph était né pour ce moment-là ! Ses capacités à apprendre, son physique… ont contribué à le faire passer par plusieurs vallées, mais aussi à le porter vers le temps T, celui où tout son parcours prend son sens, servir à la gloire de Dieu

2 cor 4.7 dit : « Nous portons ce trésor dans des vases d’argile (de terre), afin que cette grande puissance soit attribué à Dieu, et non pas à nous. »

Le verset cité comme référence commence par ce que je considèrerais comme la conclusion :  » Tu m’as fait ce que je suis ». Dieu a pris son temps et tout son amour pour nous faire. Et là où nous nous posons des questions sur notre physique, nos dons, nos passions, notre parcours, lui il nous connait parfaitement.

Prions aujourd’hui de ne pas développer de rancœurs tout au long de notre parcours, de nous voir avec les yeux de Dieu et pas ceux du monde afin qu’aucun complexe ne vienne freiner notre route, et surtout d’apprendre chaque jour de notre parcours, de laisser Dieu nous façonner, nous tisser tout au long car après tout qui mieux que lui sait à quoi nous sommes destinées.

Et à chaque nouveau jour, je veux dire : « Seigneur je te loue que je suis une créature aussi merveilleuse et je veux le reconnaitre. Quelle est donc ma leçon du jour Père ? »

Que Dieu vous bénisse et vous garde.

Leyla – RDC

Profil de l'auteur

Leyla - RDC
Leyla - RDC
Leyla vit en République démocratique du Congo. Épouse ,mère de 5 enfants et Artiste Congolaise, elle pense que quelque soit l’endroit où l’on se trouve, on peut partager l’ amour de Dieu. Elle espère qu’à travers ses textes, cet amour pourra vous toucher, vous fortifier, vous encourager…
close

Ne manquez pas un encouragement !

Abonnez-vous et recevez directement dans votre boîte mail l'instant A.I.L.E.S
Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.