Ezéchiel 36.26 – Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair.
 

Nous est-il déjà arrivé de nous sentir impuissant ou inquiet à l’écoute d’expressions telles que « sanctification », « marcher par l’esprit », « porter du fruit », « pardonner » ? C’est normal.  Nous sommes souvent très conscients de nos faiblesses et de notre incapacité à manifester le caractère de Christ.

L’éducation et les expériences vécues ont créé des dysfonctionnements dans nos âmes, nos manières de faire et de penser. La marche avec Christ devient pénible si nous ne comptons que sur nos efforts personnels ou si nous nous appuyons uniquement sur nos performances. Or, notre capacité vient de Dieu (2corinthiens 3.5).  

Le Seigneur Jésus est avec nous tous les jours et souhaite être partie prenante de notre croissance spirituelle. C’est pourquoi il promet de nous donner un cœur et un esprit nouveaux. Ce cœur nouveau est sensible au cœur de Dieu. Il entend les battements du cœur de son Seigneur, vit les peines et les joies de son Dieu. C’est un cœur intéressé aux choses d’en haut et désintéressé de la séduction du péché.  C’est un cœur qui se réjouit de servir son Maitre.  

Ce cœur et cet esprit nouveaux nous donnent la capacité de réagir à la voix de Dieu, à ses désirs et à ses paroles. C’est cela aussi marcher par l’Esprit.  C’est en marchant par l’Esprit que nous éteignons les œuvres de la chair.  Le passage qui suit notre verset principal indique que L’Eternel promet de mettre en nous son Esprit, afin que nous suivions ses prescriptions et marchions selon ses lois.

Désirons et prions ardemment pour notre croissance spirituelle. Désirons et prions pour un esprit d’obéissance. Choisissons d’obéir. Même si nous sommes nées de nouveau et baptisées du Saint-Esprit depuis longtemps, il est légitime et possible de demander au Seigneur un cœur et un esprit nouveaux. Nous pouvons demander au Seigneur d’être rempli à nouveau de son Esprit-Saint. Il le fera, c’est son désir.

Fannie

Profil de l'auteur

Fannie - Cameroun
Fannie - Cameroun
Fannie aime le Seigneur de tout son cœur. Son soupir est de voir la puissance de Dieu restaurer les vies et les villes en ruines.
close

Pour nous les femmes !

Ne manquez pas un seul Encouragement !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Suite à votre abonnement, vous recevrez un mail pour confirmer celui-ci. N'oubliez pas de consulter votre boîte mail et éventuellement les spams.