You are currently viewing La rumeur

La rumeur

 Matthieu 16.15 – « Et vous », leur dit-il, « qui dites-vous que je suis ? ».

Jésus posait cette question à ses disciples car certaines personnes disaient qu’Il était l’un des prophètes, d’autres qu’Il était Jean-Baptiste, d’autres Élie. Ses disciples auraient pu rajouter, certains disent que tu es un agent de Béelzébul (Marc 3.22). Mais ce qui était important pour Jésus, c’était de savoir ce que ses plus proches amis disaient de Lui.

Simon Pierre va répondre à cette question en disant : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ».

Jésus, reprenant la parole, lui dit : « Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux » (Matthieu 16.16).

Si je posais cette question aujourd’hui à mes proches collaborateurs ou collaboratrices, que diraient-ils ? (je ne vous demande pas de répondre ;-))

Chacune d’entre nous, nous nous faisons une idée de qui sont les gens. Cela peut être par les bruits, les rumeurs ou calomnies qui courent au sujet de cette personne et nous nous arrêtons à ce que pensent les gens. D’autres se font une idée sur le passé de la personne. Cette personne a fait ceci ou cela, c’est donc de facto une mauvaise personne. D’autres, c’est sur ce que cette personne fait dans son présent.

Vous aurez compris que tous ces critères par lesquels nous définissons une personne peuvent fluctuer et à l’instar de Jésus, nous pouvons être mises aux nues un jour et quelques jours après, mises plus bas que terre et ce, sans que nous ayons changé quoi que ce soit dans notre comportement au quotidien. La réponse de Jésus à Simon Pierre nous montre le chemin pour voir une personne telle qu’elle est réellement, sans se fier à ce qui est dit à son sujet, sans se fier à son passé, sans se fier à ce qu’elle fait ou pas. Nous devons voir les personnes avec le regard de Dieu. Pas avec ce que nous percevons dans notre chair mais par ce que Dieu nous aura révélé de cette personne. Car sachons-le, le regard de Dieu sur nos vies n’a rien à voir avec le regard humain.

Alors si aujourd’hui, nous demandions à Dieu de nous montrer qui sont les personnes qui nous entourent, comment Lui les voit ?

Par ailleurs, ne serait-ce pas le temps également d’arrêter de nous définir par ce que les autres disent de nous ?

Je laisse cela à votre réflexion. Que Dieu vous bénisse. Vous êtes précieuses.

Corinne – Centre Apostolique EZ37M

Profil de l'auteur

Pasteur Corinne
Pasteur Corinne
Corinne est Fondatrice d'AILES.
Une femme ordinaire qui sert un Dieu extraordinaire.

Pour ne rien manquer !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Suite à votre abonnement, vous recevrez un mail pour confirmer celui-ci. N'oubliez pas de consulter votre boîte mail et éventuellement les spams.

Laisser un commentaire