AILES

Une armée de femmes qui se lèvent

Évènements à venir

Méditation

SUPERVISONS LA VISION !

Exode 25.40 – Regarde, et fais d’après le modèle qui t’est montré sur la montagne.

Porter une vision n’est pas toujours facile mais la transmettre l’est encore moins. Si Dieu dit à Moïse de faire d’après le modèle qui Lui a été montré sur la montagne, ce n’est pas pour rien. En effet, pour qu’une vision vienne à son terme, il est indispensable qu’elle soit collée exactement à ce que Dieu a montré. C’est pourquoi l’ennemi n’a de cesse d’essayer de la faire dévier. Malheureusement, l’ennemi utilise de nombreuses stratégies pour faire échouer la mission et il peut également utiliser des êtres humains pour arriver à ses fins. Même si ces personnes n’en sont pas toujours conscientes, elles n’en restent pas moins des instruments entre les mains de l’ennemi.

Alors quelles sont ces stratégies ? Je vais en énumérer que quelques-unes et j’espère qu’au travers de ces lignes, le ou la visionnaire ainsi que celles et ceux qui entreront dans une vision seront éclairés. Premièrement, recevoir une vision peut amener le ou la visionnaire à se prendre la grosse tête et à se croire supérieur aux autres. Cependant le texte de Philippiens 2.3 devrait nous ramener dans le bon chemin : « Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes ».

Ensuite, il n’est pas facile de porter et de transmettre une vision. L’ennemi vient également pour vous décourager. La première raison est que trop souvent un visionnaire vit déjà l’aboutissement de la vision reçue mais celle-ci est un cheminement. Il faut du temps, de la persévérance, de l’abnégation car être porteur ou porteuse d’une vision coûte un prix.

Bien évidemment, l’ennemi n’aura de cesse de vouloir faire chuter le ou la visionnaire. S’il ne l’a pas par l’orgueil, il utilisera bien d’autres stratégies. L’une qui semble lui être favorite est d’utiliser des personnes qui n’ont point de sincérité dans leur bouche, ils ne pensent qu’à détruire, leur gosier est une tombe ouverte, leur langue prononce des paroles flatteuses (Psaumes 5.10). Ces personnes vont souvent se rapprocher le plus possible du visionnaire mais dans quel but : celui de détruire et de tenter de s’accaparer la vision ? Il n’est pas rare en effet de voir des personnes essayant de réaliser leur vision dans la vision de quelqu’un d’autre, tout en récupérant les stratégies du visionnaire : les autres personnes qui ont embrassé la vision, les contacts, les connexions, etc. Ces personnes agissent au moyen de la séduction. Leurs propos doucereux sont emprunts de fiel. Cependant, comme nous le dit le proverbes 18.8 : « Les paroles du rapporteur sont comme des friandises, elles descendent jusqu’au fond des entrailles ». Ce qui fait que progressivement et insidieusement, ces personnes font un véritable travail de mort dans le cœur des personnes qui ont embrassé la vision.

Par ailleurs, quand nous embrassons une vision, si nous voulons œuvrer dans celle-ci et participer pleinement à son plein accomplissement, il est évidement que nous devons être engagés dans celle-ci et d’une façon franche et entière, que ce soit dans les petites tâches ou dans les plus grandes qui nous mettent en vue. Vous avez des personnes qui essaieront toujours de ménager la chèvre et le chou, étant un peu par ci, un peu par là en attendant de voir ce qui fonctionnera le mieux. J’aimerais dire : soit nous croyons et entrons pleinement dans une vision, soit nous ne croyons pas en celle-ci et nous ne nous y impliquons pas. Faire le contraire serait un non-sens, à moins que nous ne recherchions que les avantages d’être à une place.

Vous avez également des personnes qui vont s’infiltrer dans chaque sphère de la vision et être en contact avec tout le monde, bavardant avec l’un, tchattant avec l’autre, parlant de l’un à l’autre et de l’autre à l’un, essayant même parfois de les entraîner dans une autre vision. Ces personnes sont également un danger pour l’accomplissement de la vision car, par leurs propos soi-disant sous le couvert de l’amour, ils démolissent non seulement le ou la visionnaire mais également celles et ceux qui sont engagés dans la vision. Proverbes 11.13 nous dit : « Celui qui répand la calomnie dévoile les secrets, mais celui qui a l’esprit fidèle les garde ». Soyons de celles et ceux qui gardent les secrets et ne répandons pas la calomnie.

Tout cela met le visionnaire ou la visionnaire en danger. Pourquoi ? Quand vous êtes en présence de ces personnes et que vous avez compris leurs intentions, que je qualifierai de diaboliques, l’amertume tente de s’installer dans votre cœur. Or, pour qu’une vision arrive à son accomplissement, le visionnaire doit à tout prix renoncer à l’amertume, à la rancœur et à l’animosité. Ce n’est pas un chemin facile mais c’est un chemin obligé. Hébreux 12.15 nous dit : « Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu ; à ce qu’aucune racine d’amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n’en soient infectés ».

Une autre tactique est de modifier la vision. Bien souvent, les personnes qui tentent de faire cela ne sont pas conscientes de ce qu’elles font mais c’est pourtant véritablement un piège. Nous avons toutes et tous de bonnes idées. Si vous nous connaissez, vous savez que nous aimons la créativité. Cependant, il y a des choses reçues qui ne peuvent être modifiées et ce même pas d’un iota. Pour arriver au but de la vision, le chemin peut prendre des couleurs différentes, des paysages différents mais il y a certains aspects qui ne supporteront aucun changement ! De ce fait, si le visionnaire demande à ce que les choses soient faites d’une certaine façon, ce n’est pas qu’il est animé d’un esprit autoritaire mais c’est qu’il ne veut pas que la vision dévie car alors, le but ne serait pas atteint.

Cette liste de ce qui peut entraver une vision n’est malheureusement pas exhaustive ; c’est pourquoi il est important pour le visionnaire de demeurer sous les ailes du Très-haut et d’accepter que le scanner de Dieu passe et repasse sur son cœur. Si l’ennemi ne cesse de toucher celles et ceux qui embrassent une vision, notamment par les moyens cités plus avant, c’est également parce qu’il sait qu’une vision ne peut s’accomplir seul. Une vision nécessite des personnes qui se lèvent et prennent leur place dans celle-ci ; chacune s’emboîtant avec les autres, telles les pièces d’un puzzle. Chaque pièce est importante car s’il n’en manque qu’une, le tableau est inachevé. Chacune de ces personnes mettent leur potentiel au service de Dieu dans la vision, ce qui fait avancer le Royaume de Dieu. C’est une bénédiction pour tout le corps de Christ. Ces personnes ne sont pas toutes en vue mais elles œuvrent toutes en complémentarité. Pour que la vision arrive à son terme, il est nécessaire que ces personnes fassent bloc avec le ou la visionnaire ; qu’elles soient animées d’un même esprit, d’une même ferveur. Elles ne voudront pas se servir de la vison pour se réaliser mais elles utiliseront leurs dons, leurs talents pour accomplir la vision donnée par Dieu.

Bien évidemment, se mettre en mouvement dans une vision va procurer de la joie à ceux qui s’engagent et vont les amener à utiliser leur plein potentiel. C’est une bonne chose mais la base c’est de comprendre la vision, d’assimiler le pourquoi de celle-ci et que l’engagement soit fervent.

Le ou la visionnaire qui a, à ses côtés, de telles personnes peut ainsi avancer et voir au fil des jours, mois et années, la vision progresser et se diriger vers le but donné par Dieu. Ces « partenaires » sont un cadeau de Dieu ; ils ne dévient ni à gauche, ni à droite. Ils sont fidèles dans leurs engagements et ils ont compris que leur participation active va changer le cours de l’histoire. Ils ont compris également la nécessité de travailler ensemble. Un jour, dans l’ombre, encourageant les autres, un jour en vue et étant encouragés par les autres.

Ma prière pour vous qui être visionnaire, est que vous demeuriez fermes. Que vous ne vous laissiez pas gagner par l’amertume ou la rancœur. Que Dieu vous donne également de rencontrer des partenaires fidèles, qui embrasseront la vision, qui feront la différence et qui permettrons que la vision arrive à un accomplissement complet.

Ma prière s’élève également pour celles et ceux qui rejoindront une vision : que vous puissiez embrasser celle-ci, vous y engager, y demeurer fermes et participer à sa réussite, en y prêtant main forte par vos dons et talents.

Que Dieu vous bénisse et que l’armée de l’Eternel se lève. Avec toute mon affection.

Pasteur Corinne – Centre Apostolique EZ37M

Copyright 27 février 2023 © Tous droits réservés

Profil de l'auteur

Corinne
Corinne
Corinne est Fondatrice d'AILES.
Une femme ordinaire qui sert un Dieu extraordinaire.

Pour ne rien manquer !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Suite à votre abonnement, vous recevrez un mail pour confirmer celui-ci. N'oubliez pas de consulter votre boîte mail et éventuellement les spams.

Corinne

Corinne est Fondatrice d'AILES. Une femme ordinaire qui sert un Dieu extraordinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Évènements à venir

AILES

GRATUIT
VOIR